La Caravelle sortie des ateliers de l'Aérospatiale de Toulouse en 1957

La Caravelle sortie des ateliers de l'Aérospatiale de Toulouse en 1957

Le 2ème Championnat de France junior triplette, en 1957 à Toulouse, aura été en fait le tout 1er en triplette, puisque l'édition précédente de 1956 à Montpellier, avait été la seule et unique compétition chez les jeunes organisée en doublette.
C'est le Boulodrome municipal Toulousain qui a accueilli les 15 et 16 juin 1957, ce Championnat de France junior,
arbitré par M. Bérail (11) et secondé par Mrs Sécail et Péfourque (31).
Voici les 5 chefs d'équipes locales du (31) présentes à ce Championnat :
-Marin (Boule du Salin à Toulouse)
-Graziani (Boule du 10 Avril à Toulouse)
-Bordage Henri (Boule Plaisantine à Toulouse)
-Teulier Roger (Boule Plaisantine à Toulouse)
-Coffignal Jean (T-P-C Toulouse) associé au jeune Routou Robert, qui avait atteint les 1/2 finales, l'année précédente, au doublette 1956 à Montpellier.
Ce Championnat s'est déroulé en éliminatoires directs, avec 39 triplettes junior qualifiées et aura donc nécessité 5 cadrages au 2ème tour.

Résultats à partir des 1/8 de finale :
Perdants des 1/8 de finale :

-Falgayrac Jean-Pierre, Centeno Raymond, Escax Jacques (Pétanque Alsacienne à Montauban-82)
-Nicolas René, Sanfilippo Michel, Sanfilippo Jacky (Gard-Lozère)
-Coffignal Jean, Routou Robert, X (T-P-C Toulouse-31)
-Lacroutz (04)
-Graziani (Boule du 10 avril à Toulouse-31)
-Rabieloud (38)
-Margues (Languedoc)
-Martin (73)
1/4 de finale :
-Férullo (13) bat Joseph (84) 13 à 11
-Jauffret (13) bat Garat André (Drôme-Ardèche) 13 à 6
-Saunier (05) bat Ranc Michel (Drôme-Ardèche) 13 à 6
-Alibert (06) bat Brelivet Bernard, Charpentier Jean, Le Gall Noël (P-C Saint-Martin à Brest-29) 13 à 7
1/2 finales :
-Férullo (13) bat Saunier Christian, Hermitte Guy, Blanc Charles (05) 13 à 5
-Jauffret (13) bat Alberti Hubert, Luccio Henri, Molinengo Jean (06) 13 à 4
Finale :
- Férullo Robert, Torres Henri (1), Torres Henri (2) (Boule de Popeye à Marseille-13) battent Jauffret Serge, Eyraud
René, Tammi Claude (13) 13 à 8.
Finale fratricide entre équipes du (13).
Le jeune Alfred Schimizzi, s'était qualifié pour ce Championnat junior, avec le département Gard-Lozère, mais a du renoncer à y participer (remplacé par Sanfilippo Jacky), car il venait de trouver un emploi en Bourgogne. Chapeau (comme dirait son copain «Scribe») pour cette attitude, digne de ce futur grand Champion de la pétanque Bourguignonne.

Merci à Christian Lagarde et Guy Lagarde Coauteurs de RETROSPECTIVE DES CHAMPIONNATS DE FRANCE PETANQUE DE 1946 A 2007

Retour à l'accueil