Quelles sont les qualités d'un éducateur, ou d'un coach pour avoir le bonheur d'amener mon équipe aux Championnats de France ? Et pourquoi pas avoir, le bonheur et la satisfaction du travail bien fait, de voir monter votre équipe sur la plus haute marche du podium. EDUDUCNAUTE-INFOS vous donne une quinzaine de conseils de qualités qui peuvent vous aider a obtenir le graal ...

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 1   Patience

Pour réussir en tant qu'éducateur, il faut être patient. Plus les joueurs que vous entraînez sont jeunes, plus vous devez être patient. Tous les joueurs ne vont pas comprendre tout de suite ce que vous leur apprenez. Tous les joueurs ne sont pas là pour la même raison. Certains vont réussir en tant que joueurs, d'autres ne vont pas si réussir que ça, d'autres encore ne sont là que parce que leurs parents les obligent à venir. Votre défi est de faire en sorte qu'ils soient tous attentifs et qu'ils suivent vos instructions. Pour ceux qui ne le sont pas, un petit rappel de la raison pour laquelle ils viennent à l'entraînement est indispensable.

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateurLes « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 2   Encourager tout le temps

Cela va avec la patience. C'est très frustrant pour un éducateur de voir un joueur, ou toute l'équipe, continuer à faire les mêmes erreurs. Aussi longtemps que les joueurs continuent à faire des efforts, vous devez les soutenir. Continuez à les encourager et dites-leur ce qu'il y a de positif dans ce qu'ils font. Une attitude de " tu peux le faire !" venant de vous peut avoir un effet très positif sur votre équipe.

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N°3   Etre un bon auditeur

Ecoutez ce que vos joueurs sont en train de vous dire, que ce soit verbalement, ou bien par leurs actes. S'ils ne comprennent pas votre attaque, s'ils ne font pas l'exercice comme vous le voulez, prenez le temps de bien expliquer ce que vous voulez. Encouragez vos joueurs à poser des questions s'ils ne comprennent pas quelque chose. Utilisez ce feedback (
rétroaction, action de contrôle en retour) pour déterminer si vous avez besoin de vous expliquer plus clairement, ou s'il faut changer les mots que vous utilisez parce qu'ils ne sont pas compris par les joueurs.

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 4   Discipline

Même si vous devez être patient en tant qu'éducateur, il faut aussi maintenir le contrôle de l'équipe. Ce ne sera profitable pour personne s'il y a des joueurs qui font les fous en distrayant le reste de l'équipe. Il est vrai que chacun veut s'amuser. Mais le but du sport chez les jeunes est aussi d'apprendre à jouer à la Pétanque. Pour ceux qui se comportent mal, on peut ajouter des exercices supplémentaires, ou dans certains cas, parler avec leurs parents sur leur comportement. Vous devez prendre le contrôle de la situation immédiatement, en faisant comprendre clairement aux jeunes joueurs que vous ne tolérerez aucune désobéissance. Si vous ne prenez pas le contrôle, vos joueurs ne prendront pas vos règles au sérieux. Je ne veux pas dire qu'il faut être un dictateur. Il faut juste leur dire ce que vous attendez d'eux (leur attention et leurs efforts, pour être précis), et soyez cohérent.

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 5   Etre juste

Chacun dans votre équipe doit être traité d'une façon égale. Les règles de l'équipe s'appliquent à tous, pas seulement à quelques joueurs. Le moyen le plus rapide pour créer un problème dans votre équipe est de laisser un joueur faire quelque chose sans réagir et ensuite punir un autre joueur qui ferait la même chose. Même si le joueur est votre fils (ou fille), il (ou elle) doit suivre les règles comme tout le monde. Personne ne veut sentir qu'il y a une "star" dans votre équipe qui reçoit un traitement spécial. Traitez-les tous de la même façon, que ce soit en les félicitant ou bien en les corrigeant, et vous gagnerez le respect de vos joueurs.

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 6   Engagement

Quand vous décidez de devenir un éducateur, vous vous engagez vis-à-vis d'une équipe. Faites attention, une équipe de jeunes dépend beaucoup de vous ! Ils vous voient comme leur leader et leur "expert". Ne les laissez pas tomber ! Montrez-leur que vous êtes engagé avec eux en étant toujours présent aux séances d'entraînement, en étant enthousiaste, en montrant de l'intérêt pour leur développement. Respectez toujours les règles que vous avez vous-même établies. Quand vous dites à vos joueurs d'être à l'heure pour une séance d'entraînement ou un concours, faites en sorte d'être à l'heure aussi. J'essaye toujours d'être à un entraînement ou un concours au moins 30 minutes à 60 minutes avant l'heure que je communique aux joueurs. Etre ponctuel est quelque chose qui sera utile à vos joueurs pour toute la vie. Montrez-leur que c'est important pour vous aussi. Si vous êtes constamment en retard, vos joueurs se diront, "si l'éducateur n'est pas à l'heure, pourquoi devrais-je être à l'heure ?". Montrez que vous êtes engagé avec eux et avec toute l'équipe en faisant ce que vous dites !

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 7   Mener par l'exemple

Etre ponctuel est un excellent moyen pour mener par l'exemple, mais il y a beaucoup d'autres. Vous devez être conscient que ces jeunes joueurs que vous entraînez sont en train de suivre chacun de vos mouvements. S'ils vous voient faire un acte contestable, ils vont penser que c'est normal pour eux de le faire. Vous devez être pleinement conscient de cela tout le temps, que ce soit pendant une séance d'entraînement ou pendant un match. Votre attitude et votre comportement doivent être comme vous voulez que vos joueurs soient. Si vous allez sans cesse crier sur un arbitre ou un officiel lors d'un concours, vos joueurs vont prendre exemple sur vous. Ils en concluront que si vous le faites, il doit être bien aussi pour eux. Nous, les adultes, savons que ce n'est pas le cas, mais je ne cesse de voir les éducateurs le faire. Généralement les joueurs de ces équipes font la même chose et se plaignent tout le temps auprès des officiels. Ce n'est pas cela le sport chez les jeunes. N'oubliez pas de vous comporter d'une manière adulte, en vous demandant toujours : «est-ce que mes actions vont-elles profiter à mes joueurs ?". Cela comprend le langage que vous utilisez, combien vous criez à l'entraînement et pendant les concours, et la façon dont vous conservez votre sang-froid.

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 8   Ayez la volonté d'apprendre

Ne pensez jamais que vous connaissez tout ce qu'il y a à connaître dans un sport ! Même après toutes les années que j'ai passées à entraîner, j'apprends encore beaucoup de choses, essayant toujours de m'améliorer en tant qu'éducateur. Beaucoup d'éducateurs considèrent qu'ils connaissent tout ce qu'il y a à connaître parce qu'ils étaient des joueurs ! Ne tombez pas dans ce piège ! Suivez les concours à la télévision, lisez des livres sur le sport, visitez des sites de sport sur internet pour accroître vos connaissances ! S'il y a des stages pour éducateurs (recyclage), vous devez y participer ! Profitez de l'expérience des éducateurs anciens ! J'aide à superviser des éducateurs, ou des initiateurs dans nos programmes sportifs, et j'essaie de passer mes conseils à nos nouveaux éducateurs. Ceci ensuite les aide à aider leurs joueurs. Ne laissez pas votre ego se mettre en travers de la route ! Si vous ne comprenez pas une technique, demandez à un éducateur expérimenté ou une autre source pour trouver la réponse. Souvenez-vous toujours que vous êtes là pour aider vos joueurs à apprendre !

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 9  Faites que tout le monde soit impliqué

 

Que ce soit une séance d’entraînement ou un éducateur, aucun joueur ne devrait rester assis pour une longue période de temps. Evidemment il y aura des moments où vous travaillerez sur certaines choses, comme une tactique par exemple, où vous n’aurez besoin que d’un nombre restreint de joueurs. C’est bon. Mais vous devez impliquer tout le monde à partir d’un certain point. Ne pas impliquer chaque joueur va non seulement nuire au développement de ce joueur mais aussi nuire à l’équipe. Comment cela va nuire à l’équipe ? Si ce joueur ne connaît pas la tactique que vous êtes en train de faire jouer parce qu’il n’a pas été impliqué pendant les séances d’entraînement, comment la saura-t-il quand il jouera la partie ? Impliquer tous les joueurs dans les exercices et les concours va les aider à se développer et à sentir un sentiment d’accomplissement quel que soit leur niveau !

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 10  Faites que tout le monde soit informé

 

De nos jours, les parents des joueurs sont très occupés, et sont constamment en course entre leur travail et les manifestations sportives de leur enfant. Essayez de leur faciliter la tâche en leur donnant le programme des entraînements et des concours le plus tôt possible. Des fois, cela ne sera pas possible à cause des changements de dernière minute, etc. Mais il faut leur dire dès le début de la saison que vous ferez de votre mieux pour qu’ils soient informés. Cela va vous permettre de commencer vos relations avec eux du bon pied !

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 11  Ayez la peau dure

 

Un des inconvénients du métier d’éducateur est d’être toujours critiqué. Pour un initateur ou un éducateur débutant, cela peut être très dur. Je vois souvent des éducateurs ou des initiateurs dans leur débuts de coaching, où des parents ont remis en cause leur tactique de jeu pendant une partie. Je peux vous dire que cela fait vraiment fait mal, et ils encaissent très mal. Ensuite ils sont énervés. Ensuite, ils ont vu quelques entraîneurs expérimentés et ils ont été rassurés. Tout ce qu’ils ont dit, c’est de me poser cette simple question : « est-ce que vous êtes en train de faire ce qui est du meilleur intérêt de vos jeunes joueurs, les aidant à se développer ? Si la réponse est oui, alors ne vous préoccupez pas de ce que disent les autres ! ». Ce simple conseil doit resté en vous pour l'avenir. Donc faites de votre mieux en tant qu’éducateur, et ignorez toute critique mal intentionnée !

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 12  Maîtrisez les techniques de votre sport

 

Vous devez en tant qu’éducateur démontrer les exercices à vos joueurs. Alors vous devez être capable de les faire ! Comment pouvez-vous attendre que vos joueurs exécutent correctement une technique si vous ne pouvez pas la faire vous-même ? Prenez le temps de travailler votre technique, que ce soit dans une salle, sur un terrain extérieur ou bien où que ce soit ailleurs ! Trop souvent j’ai vu une équipe perdre la confiance en son éducateur à cause de cela. Pourquoi écouterez-vous un éducateur qui vous parle de tir, lorsqu’il ne peut pas le démontrer correctement ! Montrez à vos joueurs comment vous voulez que les choses soient faites, et gagnez leur respect !

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 13  Tenez un registre d’assiduité 

 

Tenez toujours un registre des joueurs qui s’absentent pendant les entraînements et les concours, ou ceux qui sont toujours en retard. Vous trouverez une corrélation directe entre les séances manquées et la progression des joueurs. Vous ne pouvez pas développer une technique si vous n’êtes pas assidu. Même si vous vous entraînez tout seul, ce ne sera jamais comme quand vous vous entraînez en équipe. Les fiches de présence seront très utiles lorsque les joueurs commencent à jouer des compétitions. Plusieurs séances manquées veulent dire un temps de jeu réduit ! Les joueurs assidus et sérieux ont gagné leur droit de jouer !

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N° 14  Ayez un plan de séance

 

Une des choses les plus importantes ! Si vous êtes comme la plupart des équipes, vos séances d’entraînement ont un temps déterminé, et seulement 1 ou 2 fois par semaine. Faites en sorte de ne pas perdre votre temps. J’ai vu souvent des éducateurs terminaient un exercice, et n’avoir aucune idée de ce qu’ils vont faire après ! Ce « temps mort » offre une occasion aux jeunes joueurs de « faire les fous ». Ensuite vous perdrez beaucoup de temps pour regagner leur attention. Ne vous mettez pas dans cette situation ! Prenez le temps d’écrire votre fiche de séance avant l’entraînement ! Si vous avez le temps, consultez vos collègues éducateurs et initiateurs aussi. Ce sera alors une séance plus fluide, avec plus de chances d’être réussie !

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

N°15  Amusez-vous !

 

Entraîner est une grande responsabilité, mais elle est aussi gratifiante. Prenez le temps de suivre cette liste et tout ira bien pour vous. Le meilleur aspect du coaching est de voir un enfant se développer au cours d’une saison. Voir un enfant maîtriser une technique qu’il a peiné à travailler tout le long de la saison sera votre meilleure récompense ! Faites que l’entraînement soit toujours intéressant pour les joueurs, sans oublier qu’ils doivent apprendre beaucoup aussi. Le sport chez les jeunes devrait être amusant, ludiques, et intéressant pour tout le monde !

Les « 15 QUALITÉS » pour être un bon éducateur

Pour finir rappelez-vous que quand vous coachez, vous n'êtes ni délégué, ni arbitre, ni parent, vous êtes coach ou éducateur !

Recherche d'après Coach Steve Pavlovic

 

EDUCNAUTE-INFOS

Retour à l'accueil