Promouvoir la Pétanque auprès des jeunes, selon Yves FERDINAND (CD19)

Éducateur et président d’une école de pétanque, je ne pense pas que le coût de la licence (car il est dérisoire) soit la raison du manque d’inscription chez les jeunes.  En Corrèze, la plupart des clubs pratiquent la gratuité.

Pour les déplacements en dehors du département et des ligues, il est vrai que les frais sont importants. De plus, il faut des bénévoles pour véhiculer et encadrer.

J’essaie de faire une ou deux sorties exceptionnelles par an avec deux ou trois équipes. Le Comité de Corrèze dont je dépens m’aide financièrement et je m’autofinance avec un vide grenier (bénéfice 800 €) et 2 ou 3 concours (bénéfice 3 à 500 € chaque). Il ne s’agit pas non plus de faire de la colonie de vacances. J’emmène des équipes susceptibles de faire des résultats.

Bien sûr, cela prends du temps mais dans la mesure où l’on se dit éducateur c’est que l’on est prêt à s’investir. J’en retire une grande satisfaction lorsque mon équipe minime termine en ¼ d’un national et une équipe junior termine finaliste de l’exhibition à Réquista contre l’équipe de France et en ½ finale du national. De plus, les jeunes se sentent valorisés et cela les incite à continuer et à s’investir plus.

Si tous les Comités consacraient une part de leur argent pour aider les écoles de pétanque, ce serait parfait. A quoi sert d’annoncer lors des A.G. que le compte est créditeur de 10000 € même parfois plus si cet argent dort sur le compte et ne sert que pour les déplacements seniors.

Conclusion : les Comités doivent changer leur politique et promouvoir  l’avenir, c’est-à-dire les jeunes et aider les écoles de pétanque  à sortir de leur département.

Les clubs organisateurs de concours ou de nationaux peuvent aussi faire un effort sur les tarifs de leurs consommations ou de repas pour les équipes participantes et leurs accompagnateurs.

Yves FERDINAND (Membre du CD 19)

et (Membre de l'Association EDUCNAUTE-INFOS)

Retour à l'accueil