Le Boulodrome propose de la pétanque à l'année à l'intérieur.   Photo : ICI Radio-Canada

Le Boulodrome propose de la pétanque à l'année à l'intérieur. Photo : ICI Radio-Canada

Un nouveau centre de pétanque intérieur a de quoi ravir les plus passionnés de ce sport. Le Boulodrome de la Capitale a ouvert ses portes en novembre dernier dans le secteur de Vanier et accueille déjà près de 300 joueurs chaque semaine.

Un texte de Mariève Côté

Avec des plafonds de 24 pieds de haut, le local est très spacieux, éclairé et compte 14 terrains de gravier pour faire rouler les boules.

L'instigateur du projet, Yves Aubin, âgé de 44 ans, a travaillé pendant près d'une vingtaine d'années dans le domaine des télécommunications avant de se vouer à la pétanque. Au printemps 2015, lui et sa femme souhaitaient se lancer en affaires, mais sans trop savoir quel type de projet les intéressait.

« J'ai décidé de quitter mon travail après 17 ans. Je travaillais dans un bureau et, pour diverses raisons, je voulais quelque chose de nouveau. On voulait un projet où il avait un manque à Québec et la pétanque est revenue souvent dans nos sujets de conversations », raconte-t-il.

Yves Aubin a quitté son travail pour lancer le Boulodrome de la Capitale.   Photo : ICI Radio-Canada

Yves Aubin a quitté son travail pour lancer le Boulodrome de la Capitale. Photo : ICI Radio-Canada

Lui et sa femme ont comblé un grand manque à Québec. Depuis la fermeture du seul centre de pétanque intérieur en 2014, les joueurs avaient soulevé leur intérêt de retrouver un endroit pour pratiquer leur sport à l'année.

« Les joueurs s'étaient plaints de ne plus avoir de place pour jouer pendant la saison morte. Avec l'ouverture du centre, la réponse a été très forte, et les ligues ont tout de suite commencé », affirme M. Aubin.

Sur les terrains, on retrouve des joueurs de toutes catégories et de tous les âges. Si certains ont commencé à jouer il y a seulement quelques mois, d'autres font rouler les boules d'acier depuis l'arrivée de ce sport au Québec.

Henri-Paul Casavant joue à la pétanque depuis 60 ans.   Photo : Henri-Paul Casavant

Henri-Paul Casavant joue à la pétanque depuis 60 ans. Photo : Henri-Paul Casavant

Henri-Paul Casavant fête sa 60e année de pratique de la pétanque. « J'ai commencé en 1956, je jouais avec la première équipe à Québec. Après ça, j'ai été président de la fédération de 59 à 61 et puis j'ai joué depuis ce temps-là », résume-t-il.

Le centre de pétanque intérieur propose des ligues et différentes plages horaires en semaine. Quelques nouveaux retraités l'ont essayé et l'ont finalement adopté.

C'est le cas pour Johanne Petit qui y passe toutes ses journées. « Il n'en manque pas beaucoup dans une semaine que je ne suis pas là. J'adore ça. Ils ont fait un monstre avec moi. [...] J'ai même laissé des affaires de côté pour venir jouer. Je viens l'après-midi et je viens le soir, oui deux fois par jour », dit-elle en riant.

Johanne Petit, nouvelle retraitée, a eu la piqûre pour la pétanque.   Photo : ICI Radio-Canada

Johanne Petit, nouvelle retraitée, a eu la piqûre pour la pétanque. Photo : ICI Radio-Canada

Le centre de pétanque intérieur est accessible à tous. Il sera ouvert jusqu'à la fin mai, après quoi, il cessera ses activités pour l'été pour faire place à un projet estival encore méconnu.

Bien que ce sport remonte au Moyen Âge, il est aujourd'hui encore pratiqué par un grand nombre de joueurs occasionnels, en vacances notamment, c'est-à-dire plusieurs millions d'amateurs partout dans le monde.

ICI Radio-Canada.ca

EDUCNAUTE-INFOS

Retour à l'accueil