Les éducateurs passionnés de l'école de pétanque de Castelginest

Les éducateurs passionnés de l'école de pétanque de Castelginest

Depuis l'officialisation, l'été dernier, du jumelage entre un club de pétanque d'une ville israélienne, située non loin de Tel Aviv, et l'école de pétanque de Castelginest, les histoires d'amitié n'ont cessé de se développer entre les jeunes mais aussi entre responsables des deux clubs. En effet, voilà des mois que les appels téléphoniques et autres mails vont bon train entre Castelginest et Israël. Le propre d'une belle amitié, scellée au travers de valeurs sportives et humaines…

Il y a peu, une délégation de l'école de pétanque du Club Bouliste Buffebiau de Castelginest a été conviée par la Fédération de pétanque israélienne. Une invitation qui comprenait notamment un volet sportif important. En effet, la délégation castelginestoise faisait partie des invités au concours international de pétanque d'Eilat, ville à la pointe sud d'Israël, non loin de l'Egypte et la Jordanie. Un site idéal et rêvé pour la pratique de la pétanque… Cette semaine a été organisée de mains de maîtres par les hôtes israéliens, le programme alliait le volet sportif, culturel, spirituel et historique. Étienne Antraygues, président de l'école de pétanque de Castelginest, été entourés de deux éducateurs du club mais aussi d'Alain Juilla, président de l'association «Educnaute-Infos». Cette association, destinée aux jeunes et aux initiateurs et éducateurs, a pignon sur le territoire national mais aussi au niveau mondial. C'est par ce biais que la Fédération de pétanque israélienne a manifesté son souhait d'instaurer un jumelage entre structures jeunes. Ainsi est née cette aventure sportive et amicale entre Castelginest et Israël…

L'école de pétanque reçue en Israël

«Ce jumelage vit pleinement sur plan sportif car, alors que nous participerons à une rencontre en Israël, de jeunes joueurs viendront également à Castelginest afin de participer au Masters de Béziers ainsi qu'à une rencontre ‘'Educnaute'' à Réquista», souligne Etienne Antraygues.

Quand le sport rapproche les cultures, soude les êtres humains et favorise de belles rencontres, c'est autant plus beau !

L'école de pétanque reçue en Israël

Actualités

Retour à l'accueil