Les minimes Millavois encore vice-champions de France

C'est une prouesse inédite dans la longue histoire de la pétanque aveyronnaise que viennent d'accomplir les Millavois Julien Cartayrade, Nathan Moulières et Gauthier Lavabre en atteignant la finale du championnat de France minimes pour la deuxième année consécutive. Malheureusement pour eux, comme l'an dernier, à Nevers, contre une triplette iséroise (13 à 7), ils ont encore achoppé, ce dimanche, à Varennes-sur-Allier (03), sur cette ultime marche, cette fois face à une équipe toulousaine (13 à 4). Rageant, frustrant. D'autant qu'avant d'en arriver là, les sociétaires de la Pétanque joyeuse de Millau avaient d'abord bénéficié d'un repêchage…

Eh oui, bien que vice-champions de France sortants, ils n'avaient pu cette année se qualifier, suite à leur élimination en phase de groupe au championnat de Ligue Midi-Pyrénées à Muret, notamment après une défaite (13 à 11) contre l'équipe toulousaine… Celle-là même composée de Dawson Mencarelli, Diego Ivanovitch et Jessy Bellaval qui allait briser leurs rêves trois mois plus tard à Varennes-sur-Allier…

Repêchés

Battus, les protégés du président Christian Salvat ne pensaient pas revoir cette année le championnat de France… Jusqu'à ce qu'informé du retrait de La Guyane, Marc Nogaret, le président du comité de l'Aveyron, ne plaide et n'obtienne le «rattrapage» des vice-champions de France sortants auprès des instances fédérales.

Et c'est ainsi que Julien Cartayrade, Nathan Moulières et Gauthier Lavabre se retrouvèrent ce week-end dans le Bourbonnais où, après avoir terminé premiers de leur groupe en remportant quatre victoires sur cinq, ils réitèrent, par la suite, leur marche triomphale de la saison dernière, non sans s'adjuger deux victoires à l'arraché (13 à 12) en huitièmes de finale et en quarts de finale contre une redoutable équipe francilienne.

Tout allait donc pour le mieux jusqu'à cette marque de 4 à 2 en leur faveur en finale. À cet instant-là, la machine s'enraya subitement. Les Millavois eurent beau tourner à plusieurs reprises, rien n'y fit. Et quand la sentence tomba, elle fut très douloureuse. Avant qu'une dotation généreuse ne contribue à assécher leurs larmes et à atténuer leur déception.

Les résultats

Groupe 8 : Julien Cartayrade, Nathan Moulières, Gauthier Lavabre (Pétanque joyeuse Millau), battent Mercier (Rhône-Alpes), à 9 ; Le Bail (Doubs), à 3 ; perdent contre Montahut (Hérault), à 2 ; gagnent contre Laurent (Moselle), à 3 et Fogeiro (Limousin), à 4. Puis, Cartayrade bat Derrion (Pyrénées-Orientales) en seizièmes de finale, Le Boulc'h (Côte-d'Armor), à 12, en huitièmes de finale ; Ma (Seine-et-Marne), à 12, en quarts de finale, et Lastella (Isère), à 7, en demi-finales ; perd à 4 en finale contre Dawson Mencarelli, Diego Ivanovitch et Jessy Belaval (Toulouse Olympique).

Actualités

Retour à l'accueil