Les membres du Comité valident la continuité 

«Vous allez peut-être finalement regretter de m'avoir poussé à me représenter»

Le président du Comité départemental Laurent Rougier rempile pour les quatre prochaines années. Comme depuis huit ans, on devrait parler de pétanque et de jeu provençal...

Le ton est vif : «Vous allez peut-être finalement regretter de m'avoir poussé à me représenter». Depuis huit ans, Laurent Rougier a porté haut, très haut la pétanque départementale. Lui et son bureau ont essayé d'œuvrer tout autant pour l'Élite que pour la masse. Et plutôt bien puisque hier dans la magnifique salle «La Muse» de Bressols, il en a pris, ils en ont pris, pour quatre années supplémentaires (159 voix exprimées; 146 pour, 13 nuls, 0 contre). Pour ce renouvellement, sa liste était la seule en course. «Je le regrette ; cela aurait été intéressant d'une lutte projet contre projet». Soit. Pour la future mandature, certains membres ont décidé de ne pas continuer l'aventure, ils seront remplacés. Laurent Rougier a tenu à les saluer et les remercier «malgré les déceptions, rancœurs ou désaccords qu'il a pu y avoir entre nous. Je sais très bien qu'il y en a parmi vous qui rêvez que je me plante, qui pensent que l'on ne réussira pas à poursuivre cet élan que l'on a pu apporter au département. Qu'ils sachent que l'évolution va être énorme mais aussi inattendue». Il est loin le temps où Laurent Rougier n'était que «simple exécutant». Aujourd'hui c'est bien lui le maître du Comité et il compte bien le faire savoir : «Dites à toutes les mauvaises langues qu'au lieu de juger certaines ou certains membres de ma nouvelle équipe, au lieu de prier pour qu'ils se plantent, qu'ils fassent leur autocritique dans le monde des dirigeants et qu'ils leur laissent apporter leur pierre à l'édifice». Laurent Rougier a implicitement fait le bilan de ces quatre dernières années. Il est fier d'avoir porter la pétanque et le jeu provençal à un niveau jamais atteint, fier entre autres d'avoir mené à bien la rénovation du boulodrome du marché gare ; fier d'avoir accueilli les meilleurs joueurs dans le département (championnats de France, Trophées des villes...)...

«Vous allez peut-être finalement regretter de m'avoir poussé à me représenter»

Un projet 2017-2020 parfaitement défini

Devant une salle remplie, Laurent Rougier pouvait alors se projeter sur les quatre prochaines années. La modification des statuts quant à l'élection du président, l'augmentation du prix de la licence, tout cela avait déjà été réglé. Avant le vote, Laurent Rougier avait également présenté son projet 2017-2020. Une nouvelle fois, les championnats de France seront à l'honneur. Si 2017 sera plus «calme» avec les championnats de Ligue triplettes, les trois années suivantes verront les organisations de trois championnats de France, sans que l'on sache lesquels exactement. «On me tanne aussi pour un quatrième mais sachez bien que je n'organiserais plus de doublettes provençal» a-t-il expliqué (il faut y rajouter les Masters à Castelsarrasin). Les idées sont toujours là. La pétanque féminine sera développée, tout comme les journées découverte en partenariat avec l'UNSS et l'USEP. Le gros du projet sera également la création de quatre zones différentes, notamment en ce qui concerne les concours de qualification, «tout ceci pour répondre aux demandes des clubs et pour leur faciliter la tâche». Laurent Rougier a également annoncé hier son souhait de créer le premier centre de formation départemental dédié aux jeunes, arbitres et dirigeants ; espèce de sport-études.

Hier, à Bressols, la pétanque et le jeu provençal tarn-et-garonnais sont entrés dans une nouvelle ère.Dans la lignée des précédentes, toujours vers l'avant, en mouvement. Il était alors temps de passer aux remises de récompenses et en saluant notamment l'équipe de Montpezat Thibault Escolano, Delson Boulanger et Thomas Godard championne de France juniors ; titre auquel il faut rajouter celui européen de Delson Boulanger avec l'équipe de France.

«Vous allez peut-être finalement regretter de m'avoir poussé à me représenter»

Le nouveau bureau.

Laurent Rougier (président), Jean-Michel Beucher, Franck Clément, Danièle Dejardin, Alain Gazagnes, Carmen Lagarde, Myriam Lanet, Roger Levacher, Daniel Mercadier, Philippe Py, Jean-Pierre Rauly.


en chiffres

88.

C'est le nombre de clubs affiliés au Comité départemental en 2016, après la dissolution de quatre clubs (Avenir bouliste Lapenchois, Pont neuf Moissac, Pétanque Montbetonnaise et Pétanque de Sistels).

3420.

C'est le nombre de licenciés. Un chiffre qui accuse une perte de dix petites licences par rapport à 2015. 40 % de l'effectif se situe dans la catégorie vétérans ; 52 % représente les seniors (avec une forte disparité entre les hommes, 1470, et les femmes, 330).

10000.

En euros, c'est le déficit réalisé sur l'année. Un déficit du notamment à l'annulation dû spectacle de Patrick Sébastien. Le Comité a annoncé être en discussion avec les assurances.

1 276 785.

C'est le nombre de consultations enregistrées l'année dernière sur le site internet du Comité.

Laurent Lasserre.

Actualités

 EDUCNAUTE-INFOS 

Retour à l'accueil