Une bagarre a éclaté ce samedi au boulodrome de Laon, lors des championnats de pétanque de l’Aisne. À bout, Willy Lacroix, le président, a décidé d’annuler la compétition.

Les championnats de pétanque de l’Aisne annulés après une bagarre, et des violences: Communiqué de Michel DESBOIS, Président de la F.F.P.J.P.

Cela devait être une belle journée pour les boulistes, malheureusement pour les joueurs, elle s’est terminée dans la violence. Samedi se tenait au boulodrome le championnat de l’Aisne de pétanque en doublette mixte. Au total, 256 équipes s’affrontaient autour du cochonnet.

«  La journée se déroulait correctement quand nous avons été avertis qu’une équipe de Fargnier, qui devait disputer une partie à 15 h 45, n’était pas là. Nous les avons appelés plusieurs fois. Comme ils n’arrivaient pas, nous avons décidé de leur attribuer une pénalité de 5 points. Quand ils se sont présentés à 16 h 15, ils sont rentrés dans une rage folle à l’annonce de cette pénalité. L’homme de 35 ans a asséné deux coups de poing à son adversaire, qui est tombé à terre. Il a eu le nez cassé. Il a ensuite voulu lui lancer une boule de pétanque, heureusement l’arbitre a réussi à l’en empêcher  », raconte Willy Lacroix, le président de la fédération de pétanque de l’Aisne qui a décidé de suspendre aussitôt la compétition. « Les faits de violence comme celui-là se multiplient, c’est inadmissible !  », s’insurge-t-il.

Quinze jours auparavant, un bouliste, mécontent de s’être fait disqualifier après avoir jeté de multiples noms d’oiseaux à ses adversaires, avait cassé l’ordinateur de Willy Lacroix. Le président avait alors envisagé de démissionner, mais ses collègues l’en avaient dissuadé. «  Avoir de tels comportements n’est pas tolérable. L’année dernière, une dame avait déjà reçu une boule de pétanque en pleine tempe, volontairement. Une plainte avait été déposée mais l’enquête est toujours en cours car l’auteur n’avait pas été identifié. Là, je sais qui a frappé, je vais rédiger dès aujourd’hui un rapport à la fédération nationale  ». L’auteur des coups, après être passé en commission de discipline, risque une suspension de licence de 9 ans maximum. «  Ce serait une bonne sanction mais bien souvent, les gens recommencent après  », indique Willy Lacroix pour qui la forte consommation d’alcool durant les compétitions n’est pas étrangère à ces faits de violence.

«La pétanque n’a déjà pas une belle image, ces violences n’arrangent rien»

Willy Lacroix

«  Nous, nous ne vendons pas d’alcool mais bien souvent, les gens arrivent avec leur coffre plein de bières et de bouteilles. Malheureusement, nous n’avons pas le pouvoir de l’interdire mais c’est sûr l’alcool, ça n’aide pas au calme ».

C’est donc avec regret mais beaucoup de fermeté que le président a décidé d’annuler les championnats de l’Aisne qui n’ont lieu que tous les quatre ans. «  C’est dommage mais je préfère. La sécurité avant tout  », souligne-t-il avant d’ajouter dans un soupir. «  La pétanque n’a déjà pas une belle image, comment voulez-vous qu’elle s’améliore avec de telles violences ?  »

COMMUNIQUE DU PRÉSIDENT DE LA FFPJP

MICHEL DESBOIS

Les championnats de pétanque de l’Aisne annulés après une bagarre, et des violences: Communiqué de Michel DESBOIS, Président de la F.F.P.J.P.

 

"Mesdames et Messieurs les dirigeants, Mesdames et Messieurs les joueurs,

Lors du championnat départemental de doublette mixte du comité de l'Aisne le samedi 22 avril, de graves incidents sont venus perturber la compétition entraînant son annulation. Les agissements des personnes à l'origine de cette annulation sont totalement inadmissibles.
A la connaissance des faits j'ai immédiatement contacté les dirigeants du comité de l'Aisne pour leur apporter en mon nom tout le soutien de la Fédération.
Bien évidemment des procédures disciplinaires ont été immédiatement engagées et vu la gravité des faits, elles seront directement traitées par la Fédération. Ce dossier sera suivi avec la plus grande des rigueurs et avec la sévérité nécessaire. Vous serez informés des suites données, mais sachez que les sanctions seront exemplaires.
La FFPJP n'acceptera jamais que quelques individus viennent ternir l'image de la pétanque. Je peux vous garantir que mon engagement est total pour éradiquer de tels agissements. Ma pensée va aux joueurs et joueuses qui étaient venus participer à ce championnat dans un esprit de fair-play et de sportivité et qui ont vu leur week-end gâché.
Sachez que tous les dirigeants, arbitres et bénévoles seront toujours à vos côtés pour défendre et préserver votre passion.
Pour finir, je souhaite que chacune et chacun puisse imaginer ce que ressentent le président et les membres de ce comité qui œuvrent tout au long de l’année afin que nos sports soient ce qu’ils sont aujourd’hui. Grande doit être la force afin de garder la passion suite à de tels comportements."

 

Le Président

Michel DESBOIS

Les championnats de pétanque de l’Aisne annulés après une bagarre, et des violences: Communiqué de Michel DESBOIS, Président de la F.F.P.J.P.
Retour à l'accueil