PARIS JO 2024 :

La pétanque, le squash et le billard

pourraient figurer au programme

 

Trois disciplines sont déjà sur les rangs pour intégrer la liste des sports olympiques. La décision définitive sera annoncée en 2021. 

Il n’y a plus de suspense. La ville de Paris est assurée de se voir attribuer l’organisation des JO 2024, ce mercredi à Lima (Pérou), où se tient la session du Comité international olympique.

Une fois attribués, il reviendra au comité du pays organisateur des Jeux de proposer une liste de nouvelles disciplines. Depuis 2014, le CIO souhaite en effet diversifier le programme des JO, en intégrant des nouveautés à chaque olympiade. Lundi, le Comité national olympique français (CNOSF) a donné une première liste de trois sports officiellement candidats pour 2024. Il s’agit de la pétanque, du billard et du squash.

Décision définitive en 2021

«Nous aurons jusqu'en 2021 pour décider quels seront les sports additionnels», a déclaré Denis Masseglia, le président du CNOSF. «Il y a des sports de tradition française qui frappent à la porte comme le billard et la pétanque mais aussi le squash, recalé pour les JO de Tokyo-2020, et le ski nautique», a ajouté le patron du CNOSF. «Mais avant de statuer sur quoi que ce soit, il faudra attendre les Jeux de Tokyo», a-t-il ajouté.

Pour les JO 2020 à Tokyo, en plus des sports olympiques traditionnels, le CIO a accepté l'entrée de cinq autres sports: le karaté, le surf, l'escalade, le skate-board et le baseball/softball. Le baseball avait déjà été au programme des JO de 1992 à 2008. Ces cinq sports n'ont obtenu cette admission que pour l'édition 2020. Tout est donc possible pour 2024, dans la limite de 28 disciplines fixée par le CIO.

Autre possibilité : la présence aux JO en tant que sports de démonstration, qui pourraient faire leur grand retour dans sept ans. Dans ce cas, les sports électroniques, de plus en plus populaires, auraient toute leur chance. Mais pour l'heure, rien n'est fait. Les instances olympiques se donnent encore quatre ans pour évaluer les sports qui entreront dans le programme, et ceux qui disparaîtront. D'ici là, les différentes fédérations s'apprêtent à mener une longue campagne de lobbying. 

 

La pétanque, spécialité française

La France, ses places de village et ses boulistes... La pétanque est souvent qualifiée de sport national dans l’Hexagone. Un tournoi international sur les bords de la Seine aurait de l’allure…

La Confédération Mondiale du Sport Boules (CMSB), qui regroupe les trois disciplines que sont la pétanque, la boule lyonnaise et la boule italienne (raffa volo), mène campagne depuis 2015 pour intégrer le temple olympique. Très prisées en France, mais aussi en Asie, les boules comptent près de 200 millions de pratiquants dans le monde. Ce sport, qui demande stratégie et précision, revendique 262 fédérations dans 165 pays.

Le squash, éternel recalé

Recalée pour les JO de 2012, 2016 et de 2020, la discipline espère gagner son sésame pour Paris 2024. Créé dans les années 1830, le squash est un des plus anciens sports de raquettes. Il est pratiqué dans 74 pays. Rien qu’aux Etats-Unis, il compte 1,6 million d’adeptes. Les athlètes égyptiens sont parmi les plus performants du circuit mondial. Apprécié de l’Asie aux Amériques, le squash semble correspondre aux valeurs de l’olympisme. Jacques Fontaine, le président de la World Squash Fédération, espère que son sport sera enfin au programme des JO. «Je suis raisonnablement confiant sur les chances de succès car nous avons fait de grands progrès», a-t-il déclaré en juillet. La joueuse française Camille Serme, n°3 mondiale, est aussi sollicitée pour soutenir la candidature de son sport.  

Le billard fait la queue

Ecarté pour les JO de 2020, le billard revient sur le tapis. Les deux principales fédérations mondiales, la World Professional Billiards and Snooker Association (WPBSA) et la World Confederation of Billiards and Snooker (WCBS) ont présenté une nouvelle candidature. Depuis les années 1950, cette discipline cherche à être reconnue comme un sport à part entière. Partout dans le monde, le billard a une popularité croissante. «Récemment, le billard s’est développé de manière tout à fait spectaculaire et nous croyons depuis quelques temps déjà qu’il devrait avoir une chance d’accéder à la plateforme ultime du sport», a déclaré Jason Ferguson, le dirigeant de la WPSBA. Reste à adapter quelques règles pour donner davantage de rythme aux parties, qui peuvent durer jusqu'à trois heures.

JO PARIS 2024 C'est officel !!! Mais quand est il de la Pétanque ???

 

Retour à l'accueil