Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

COUP DE RETROVISEUR : Il y a 9 ans Anna MAILLARD, nous répondait à notre questionnaire...

Il y a 9 ans Anna MAILLARD, me répondait à mon questionnaire. Qu'en est il devenu depuis ? ... IMPRESSIONNANT !!!

Petite anecdote, Anna a été la première, a se prêter à un interview pour EDUCNAUTE-INFOS, et il y aura bientôt 9 ans !!!

Je vous laisse découvrir ...

- Comment es-tu venu à la pétanque ?

 

Mon père pratique ce sport depuis longtemps, à son contact j’ai  tout d’abord apprécié l’aspect ludique et varié de la pétanque, le jeu en équipe. J’aime également la compétition et le côté sportif de cette discipline.

 
- Le fait d'être une fille, quelles ont étés les réactions de tes copains et copines dès ton jeune age ?

 

C'est vrai que la pétanque est plutôt perçue culturellement comme un loisir, les premières réactions sont souvent un sourire en entendant que notre sport favori est la pétanque! Mais c'est un sport que je pratique depuis l'âge de 9ans, mes amis réagissent avec curiosité et suivent mes résultats. Je leur parle de la dimension sportive de la pétanque. Mon équipe de basket  a fait le déplacement pour le championnat de France 2010 à Soustons. Elles ont apprécié la structure et l’intensité de la compétition. Elles envisagent d’aller à Brive en juin.

 
- Tu fais partie de l'équipe de France, quels sont tes satisfactions, et tes sentiments ?

 

Être en équipe de France m’apporte beaucoup. Le fait de représenter la France lors de compétitions internationales en équipe me motive et me touche particulièrement . Par ce biais là,  je côtoie aussi des joueuses de grand talent  ayant un vécu et un palmarès hors du commun. 

Pour se maintenir à haut niveau, pas de secret, entraînement, écoute et humilité.

 

- Comment vois-tu ton avenir dans la pétanque, tes études, et ton avenir professionnel ?

 

1° Concernant la pétanque j’espère continuer à progresser afin de pouvoir me maintenir à haut niveau et représenter la France avec beaucoup de détermination et d’ambitions. En club notre association avec Josiane Vitrac et Nadège Baussian (triplette et doublette féminine) ou Stéphane Cazelou (en mixte)  est basée sur l’amitié, la confiance et le respect, cela aide à durer ensemble et à gagner des parties.

 

1° Pour les études je prépare un diplôme d’état de psychomotricien (paramédical) sur trois ans, le volume de travail à fournir est plutôt conséquent, il faut être bien organisé.

 

- Quel éducateur, a été prépondérant dans ta vie ?
 

Mon père bien sur. C'est lui qui a fait en sorte de m'amener le plus loin possible. Dans un premier temps, voyant que la pétanque me plaisait et que j'avais envie de progresser, il s'est avant tout formé. Il a donc passé son BF1 et BF2 et créé une école de pétanque. Ensuite, il me proposait des entraînements variés que l'on effectué plusieurs fois par semaine afin de travailler différentes techniques et d'acquérir de l'endurance. Enfin, c'est grâce à lui que j'ai pu me déplacer très vite dans de nombreux nationaux et je pense que c'est un point très important afin de progresser le plus efficacement possible. Tous les investissements de mon père ont très fortement contribuer à mon évolution dans la pétanque: dans mes résultats à travers les nationaux et championnats, et dans mon intégration en équipe de France.


- Un bon coach, c'est quoi, pour toi ?

 

Un bon coach doit  bien connaître l’équipe qu’il encadre.

Il doit rechercher la performance et savoir motiver.

Mettre en confiance, valoriser, être à l’écoute doivent  faire partie de ses qualités. Il doit savoir prendre des décisions. Donner le bon conseil au bon moment.


- Quels soutiens, et de qui, as tu eu dans ton entourage ?
 

Un grand soutien de la part de ma famille: mes parents qui m'aident à garder un juste milieu entre la pétanque et les études. Un soutien également de mes amis qui s'intéressent, ils m'apportent une reconnaissance importante. Le club de Cahors sport pétanque est aussi très présent tout au long de la saison.

 

- Ton meilleur souvenir ?
 

Mon meilleur souvenir est le championnat de France à Cahors, cette victoire qui me semblait vraiment difficile à atteindre restera inoubliable. Je pense aussi à la victoire des championnats d'Europe féminin qui est un très bon souvenir!

 

- Ta plus grande déception ?

 

Ma défaite au championnat de France en 2007 à Poitiers en doublette féminine 13/12. J'ai mis beaucoup de temps à m'en remettre. Paradoxalement, ce championnat est également un bon souvenir, c'est le premier résultat qui m'a amené à rencontrer le haut niveau national.

 

- Avec qui vas-tu jouer en 2011 ?

 

1° Josiane Vitrac et Nadège Baussian en triplette

2° Nadège Baussian en doublette

3° Stéphane Cazelou en doublette mixte

 

- Passer éducateur, plus tard, cela ne te tente pas ?

 

Oui, contribuer à l'apprentissage de la pétanque, cela m'intéresse.  

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article