HUMOUR

Mardi 12 novembre 2013 2 12 /11 /Nov /2013 04:03

P2260116

 

Lettre au Père Noël

 «Dis moi, Père Noël, je joue à la Pétanque dans mon club, à CUQ-TOULZA, je ne veux pas dans mes sabots des boules de plage .........

Je désire des boules adaptées à ma morphologie, à ma façon de jouer, qui ne se cassent pas au premier tir , etc...etc .....

S'il te plaît, regarde les sites de nos fabricants :»

 

      http://www.laboulebleue.fr    

      http://www.ktk-petanque.fr   

      http://www.labouleobut.com 

 

Faites comme le Père Noël, écoutez nos conseils...... 

 

Pourquoi as-tu rejoint l’école de pétanque ?

«Je jouais à la pétanque avec papa et ma tata. C’est elle qui m’a dit qu’il y avait une école de pétanque à Montceau. J’ai voulu y venir pour apprendre à bien jouer. Depuis cette année, je m’entraîne chaque mercredi, j’aime ça. J’espère que bientôt, je ferai des concours avec mes copains en équipe et pourquoi pas en individuel».

 7ans

 

Je jouais déjà à 3 ans

«C’est la 2 e année que je joue à la pétanque. J’ai débuté au club de la pétanque de Bellevue. À 3 ans, je jouais déjà avec des boules en plastique et à 5 ans, on m’en a offert de vraies. J’ai déjà joué en concours en catégorie benjamins, et j’en ai même gagné un en doublettes. J’espère en gagner encore cette saison».

8 ans

 

Je progresse beaucoup

«Je jouais souvent à la maison avec mes parents et mes copains. Ma maman m’a dit qu’il y avait une école de pétanque, j’ai tout de suite voulu y venir. Christian, notre initiateur, est super gentil. Je sens que je progresse beaucoup sur ses conseils. J’aime mieux tirer que pointer, mais je sais qu’il faut bien faire les deux».

9 ans

 

Découvrir ce jeu

«Jusqu’à maintenant, je ne jouais pas à la pétanque. Cette année, j’ai voulu venir découvrir ce jeu à l’école du club. Depuis, je viens chaque mercredi, ça me plaît beaucoup et je progresse. Je trouve que tirer est plus difficile que pointer. Maintenant j’attends avec impatience de faire mon premier concours».

10 ans

 

Apprendre avec un pro

«Depuis plusieurs années je joue à la pétanque avec mes parents, mais c’est la première année que je prends une licence dans un club. Je joue en catégorie cadettes. Venir à cette école est le choix que j’ai fait pour me perfectionner au niveau de la technique. Avec un initiateur diplômé, c’est toujours mieux».

15 ans

Par Educ.N@ute.Infos - Publié dans : HUMOUR
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 17 octobre 2013 4 17 /10 /Oct /2013 09:21

Pourquoi pas commencer la journée en chanson avec des "Beaux coups" en pétanque. Qu'il soient heureux, chanceux, ou bien joués celà vaut bien le détour... 

 

Educ.Naute.Infos

 
Par Educ.N@ute.Infos - Publié dans : HUMOUR
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 6 août 2013 2 06 /08 /Août /2013 18:00

La Ville a organisé hier, comme chaque année, son tournoi de pétanque amateur. Rencontre avec les joueurs et leurs supporters sur « le banc de touche ».

Armés d'un mètre, les joueurs vérifient consciencieusement qui a marqué le point. Une démarche bien souvent source de contestations.
Le haut parleur grésille. « Le tirage au sort est fait. Tout le monde en piste. » À l'autre bout du micro, il y a Paul Godefroy, fringuant sexagénaire et organisateur de l'annuel concours de pétanque de Péronne. Et aujourd'hui, il exulte. « On compte 46 équipes, soit 92 joueurs. C'est un peu l'apothéose ! »

Chacun cherche son équipe adverse dans un flou artistique total. Fanny Blanc et son compagnon sont l'équipe numéro 10. Casquettes Obut vissées sur la tête, ils ont hâte de jouer, mais attention, « dans la bonne humeur ». Certains joueurs seraient-ils parfois un peu grincheux ? « Disons que quand il y a un gros lot, on les sent, les compétiteurs acharnés... », lâche la jeune femme. Un gros lot gardé secret et dévoilé à mi-mots entre boulistes. « Il paraîtrait que c'est un vélo », dit l'un des hommes accoudé à la buvette.

Les astuces de vainqueurs

Côté équipement, « rien ne vaut la casquette, la bouteille d'eau et bien entendu les boules de pétanque. Moi, je ne jure que sur des Obut de 780 grammes », dixit un habitué. Les voilà donc parés pour faire des étincelles. Se concentrer, viser sa cible et... la manquer. « C'est pas vrai ! s'exclame un joueur au physique de rugbyman, il ne manquait pas grand-chose pour que ça passe ».

Un peu en contrebas de la piste, un petit blondinet d'à peine 5 ans joue tout seul avec ses boules en plastique. Au moins, il ne risque pas de perdre. À Péronne, la pétanque semble bien se transmettre de père en fils. Nicolas Bongard joue depuis ses 8 ans, soit depuis presque vingt ans. « Certains jouaient au foot le samedi après-midi, moi c'était la pétanque. Plus convivial». Plus convivial ? Pas sûr. Quand la compétition entre en ligne de compte, certains joueurs se révèlent être de bons comédiens. « Tout est bon pour déstabiliser et faire perdre l'adversaire. Certains essayent les flatteries, d'autres sont agressifs ». Pascal de Jeager, son coéquipier, se demande carrément « quel concours ne finit pas par une engueulade ? » Pas si placides les amateurs de pétanque.

Si la compétition s'emballe au milieu du terrain (« Mais enfin, tire plus fort ! Je t'ai dit d'y aller ! »), sur les côtés, à l'ombre des grands arbres, on se la coule douce. Parasols, Coca zéro, et chaise de camping, deux femmes papotent. Et le jeu ? « On surveille ! On se tient au courant du score bien entendu ». Elles resteront installées là jusqu'à la finale, vers 20 heures Un peu plus loin, une jeune femme s'écrit : « Oui, c'est bien Fred...!!! » Fidèle supportrice de son mari, elle est venue avec sa belle-sœur qui elle aussi encourage son époux. « Il faut bien, sinon ils vont perdre et ne seront pas contents »

Et les femmes sur le terrain ? Moins d'une dizaine. « Il faut que je m'occupe de mes quatre enfants, (explique une femme installée sur un banc). Mais je bous ! Mon mari mène d'un point seulement ! » Les deux belles-sœurs, quant à elles, seraient bien allées jouer. « L'année prochaine, on pensera à laisser les enfants à nos hommes et à jouer à leur place ». Elles rient : pas sûr que cela se fasse.

ANAÏS CARPENTIER

 


Courrier picard

Par Educ.N@ute.Infos - Publié dans : HUMOUR
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 20 avril 2013 6 20 /04 /Avr /2013 03:30
fanny-3---Copie.jpg

Embrasser Fanny

c'est perdre une partie de boules (jeu provençal ou pétanque) sur le score de 13 à 0. Le perdant ou l'équipe perdante se devaient alors d'embrasser le postérieur dénudé d'une Fanny factice. Les expressions Faire fanny, Baiser Fanny, Être fanny ou Se prendre une fanny sont équivalentes.

Tradition

220px-13-0 Fanny À l'origine, les perdants devaient embrasser les fesses d'une femme postiche nommée Fanny, représentée sous forme de tableau, de poterie ou de sculpture. Aujourd'hui elle se rencontre plus chez les antiquaires et les brocanteurs qu'au bistro du coin. Mais tous les clubs boulistes en conservent une à leur siège et cette icône fait partie de leur patrimoine.

C'était à la fois une récompense et une honte pour l'équipe perdante mais toujours une franche rigolade pour les spectateurs. « Embrasser Fanny, c'est l'image effrayante de la défaite, la preuve horrible qu’on a été battu. Et pas seulement battu, mais vaincu lamentablement, l'humiliation totale : perdre par 13 à 0 ! ».

 

Historique de Fanny

Une tradition récente voudrait lui trouver une origine en fanny2w.jpgDauphiné où une Fanny aurait été serveuse dans un café de Grand-Lemps, peu avant la Première Guerre mondiale. Ce fut le maire du village qui inaugura cette pratique1. Mais des cartes postales précédant cette période montre déjà Fanny et son postère offert. Certains la voit d'origine lyonnaise puisque la petite histoire du quartier de la Croix-Rousse dit que, dès 1870, les joueurs du Clos Jouve avaient comme spectatrice une jeune fille de 20 ans au grand cœur. Elle consolait le joueur malheureux en lui montrant ses fesses. Mais n'acceptait pas de baiser.

Le rituel de Fanny

bv000002Pour pallier le manque cruel de Fanny de comptoir acceptant de se retrousser en public, fut mise en service, dans tous les lieux où l'on jouait au jeu provençal ou à la pétanque, une Fanny postiche aux fesses rebondies. Conservée avec ferveur, véritable relique païenne, toujours cachée dans une petite armoire, derrière un panneau ou un rideau, elle n'était dévoilée que pour un retentissant 13 à 0. Alors, le malheureux vaincu, à genoux comme s’il allait à confesse, en présence de tous, s’approchait de l'autel pour baiser l'icône. Faire passer le postérieur de Fanny à la postérité fut aussi une façon radicale de braver la morale bourgeoise chrétienne qui jetait l'opprobre sur ses fesses dénudées.
Ou bien aussi...
"Embrasser FANNY" est une expression venue de Savoie. On 220px-01 Fanny 1896 dit aussi en langage un plus grivois "embrasser le cul de Fanny". Des expressions qui ont vu le jour au XIXème siècle, et qui touchent les joueurs de pétanque . Elles signifient surtout la même chose : une défaite cuisante de treize à zéro. Le gage du vaincu était d'aller baiser les fesses d'une femme prénommée Fanny, représentée sur un panneau de bois proche du terrain de jeu. Pourquoi Fanny alors?
On raconte la légende de cette jeune femme, serveuse au Grand-Lemps, en Isère, dans un bistrot près du terrain de boules, qui se laissait embrasser sur les joues par tous les perdants. A croire qu'il valait mieux perdre que de gagner....
Un jour, le maire du village perdit. La jeune femme décida de changer les règles et présenta ..... son derrière . Le maire, sans se défaire, claqua tout de même la bise. L'expression resta.
Enfin, pour terminer, chers pétanqueurs, même si la tentation est grande!!! mieux vaut éviter le charmant derrière de Fanny!!!
Embrasser-la-Fanny--1-.jpg
Educ.Naute.Infos
Par Educ.N@ute.Infos - Publié dans : HUMOUR
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 12 janvier 2013 6 12 /01 /Jan /2013 15:36
388241 107800069338833 1283552096 nChristian LAGARDE ne sait pas seulement jouer à la pétanque, il sait aussi écrire... des poèmes avec une petite pointe d'humour salé !!!
 Le regretté Jean Ferrat, avait écrit et chanté "Nuit et Brouillard" en hommage à son père et à la déportation de 39/45.

Voici "Pétanque et Brouillard", en hommage à notre belle discipline (Pétanque et Jeu Provençal) qu'on dilapide depuis le début de ce siècle:

-----------------------------------------------------

Ils étaient vingt et un, nous étions des milliers
A jouer sur nos places, qu’est-ce qu’on se régalait
Carreaux ou bons points c’était selon pour chacun
Nous étions des milliers, ils étaient vingt et un.

Vous vous croyiez joueurs, n'étaient plus que des pions
Envoyez votre pognon, pour financer la puce Paragon
Ainsi qu’un magazine qui a capoté « peuchère »
Pourvu qu’on puisse tous pestanquer en plein-air

L'élection présidentielle se fera vers Montauban
Voter encore une fois, pour rien malheureusement
Combien de tours de scrutin pour élire un gascon
Qui dilapidera ton patrimoine, putain c’est con.

Vous vous appeliez Marcel, Raoul ou bien Panisse
Certains tapaient le carton ou sirotaient l’anis
D’autres jouaient sans licence, c’était le vrai bonheur
Mais vous ne vouliez pas, vous faire appeler voleur.

Vous n’arriverez pas tous à la fin de la partie
Surtout en partageant de moins en moins de radis
Mais vous essayerez de jouer, comme d’habitude
A votre vrai passion, c’est ça la pétanq’attitude.

Les élus légiféreront seuls, du côté de Trigance
Et pourront faire passer toutes leurs manigances
Les licenciés se tairont, d’ailleurs comme toujours
Et tant pis pour vous, s’il n’y a plus de concours.

On me dit à présent, que la boule a un bel avenir
Qu'il vaut mieux ne pas jouer, qu'avec des souvenirs
Que la petite boule était belle, pourtant au temps jadis
Avec tous ces virtuoses qui jouaient dans un bel esprit.

Mais qui pourra me dire où ça va s’arrêter
Ton patrimoine a bien que trop, été dilapidé
Je roulerai les boules, s'il fallait les rouler
Pour qu'un jour chacun sache, à quoi tu ressemblais.

Ils étaient vingt et un, nous étions des milliers
A jouer sur nos places, qu’est-ce qu’on se régalait
Carreaux ou bons points c’était selon pour chacun
Nous étions des milliers, ils n’étaient que vingt et un….

----------------------------------------------------------

Il est évident que ce congrès électif accouchera d'une souris, et comme le disait Coluche:
5109647-7624444

 


Chistian LAGARDE "Trouspleinfer is back"
~~~~~~~~~~~~~~~~
   Souhaitons, quand même que cette fois on ne votera pas pour rien, et que enfin "Zorro" va venir sauver la "planète pétanque" !!!
Educ.N@ute.Infos
Par Educ.N@ute.Infos - Publié dans : HUMOUR
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

LE BLOG EDUCNAUTE-INFOS

ASSOCIATION et le CHALLENGE Jeunes EDUCNAUTE-INFOS 2014

 

  QUI SOMMES NOUS ??? 

CLIQUEZ SUR LA MOSAÏQUE

Microsoft Excel utilisation non commerciale - MOSAIQUE ADHE

 

carte France departement-vierge-vide (1) - Visionn-copie-1

LES JEUX DE L'ETE

Capture-plein-ecran-29052014-211808.jpg

EDUCNAUTE-INFOS vous propose, un jeu hebdomadaire, une fois par semaine: «LES JEUX DE L'ÉTÉ 2014». Tous les Vendredis, pendant tout l'été, EDUCNAUTE-INFOS va vous donner l'occasion de vous mettre dans des situations de jeu, où vous aurez l'occasion de vous mesurer, d'échancher, avec des lecteurs. Une photo de la situation avec un tableau vous donnant toutes les informations vous sera proposer. Après analyse de votre tactique que vous allez adopter, nous vous proposons de la mettre dans les commentaires "   "situé juste en bas, sur la droite de l'article. Osez donner votre stratégie, ... Qui sait ... C'est peut-être vous, qui avez la «BONNE».

A VOUS DE JOUER ...!!!

 

* JEU N° 1

* JEU N° 2

* JEU N° 3

* JEU N° 4

* JEU N° 5

* JEU N° 6

* JEU N° 7

NOS PARTENAIRES

PARTENAIRES.pdf---Adobe-Reader-23042014-095346.jpg

CLIQUEZ SUR LA MOSAÏQUE

 

L'association EDUCNAUTE-INFOS vous présente ses partenaires.

Grace à eux, nous pouvons doter:

LE CHALLENGE EUDUCNAUTE-INFOS 2014 et

LE GRAND PRIX DES ÉDUCATEURS & DES BÉNÉVOLES.

Nous vous invitons a consulter leur site

LA BOUTIQUE DU BLOG

CLIQUEZ sur le livre de votre choix

 

Photo-157.jpgPhoto 154

Capture plein écran 29062014 070402

  couverture FNachin+++(1)(1).pdf - Adobe Reader 11072013 2112014-04-01 15.57.00

COMPTEUR

  1881 abonnés 

Compteur.org - Statistiques Gratuites - Mozilla Firefox 240

GEOLOCALISATION

DOCUMENTATIONS et ATELIERS

Capture-plein-ecran-10082013-070013.jpg

A l' ATTENTION de tous nos lecteurs !!!

diffamation

Responsabilité du producteur

d'un site internet lors de la publication

de propos diffamatoires

CLIC ICI A l' ATTENTION de tous nos lecteurs...!!!

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Catégories

Album photos

Voir tous les albums

LIENS DES SITES AMIS RECOMMANDES

LIENS des Fédérations Internationales

  F.I.P.J.P. 

F.I.P.J.P--Accueil---Mozilla-Firefox-19042013-124238.jpg

  LIENS DES FEDERATIONS INTERNATIONALES 

F.I.P.J.P--Federations-nationales---Mozilla-Firefox-19042.jpg

LIENS F.F.P.J.P. de LIGUES et des COMITES

Site de la F.F.P.J.P. 

Capture-plein-ecran-19042013-124338.jpg

Sites des LIGUES

Capture-plein-ecran-19042013-124416.jpg

Sites des COMITES

Sites-des-Comites---Mozilla-Firefox-19042013-124359.jpg

Recherche

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés