Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'édito de Septembre 2013 du Président Alain Cantarutti

2013-08-29 19.38.26

J’aurai pu vous parler de la rentrée. Oui mais pour cela il faudrait vous parler de départ, de siestes, de soleil, de plages, de montagnes, de campagne, de parties de boules, de repas, des vacances en somme. Mais parler aussi de ceux  qui ne sont pas partis donc très peu de chance qu’ils rentrent. Puis « La rentrée » franchement pas nouveau, les vitrines sont pleines de cartables, de cahiers, de pulls depuis un mois. Je crois même que cette vision commerciale de la rentrée fait revenir l’école trop vite aux yeux de certains. A Nevers, lors du magnifique Championnat de France des jeunes,  j’ai croisé des joueurs, des éducateurs, des dirigeants passionnés qui font un travail remarquable. Là est notre avenir sur lequel nous devons travailler encore et encore par tous les biais et nous fondre dans leurs nouveaux rythmes soi-disant  académiques.

J’aurai aussi pu vous parler du magnifique Championnat de France organisé par les sportifs de Trignac, de la performance du Puy de Dôme et de la quatrième couronne de la Marquise Angélique.  Angélique aux anges c’est normal tout comme les médailles d’or de Ludivine, Marie-Christine, Dylan et Henri après avoir « enfumé » tous les adversaires lors des Jeux Mondiaux en Colombie. Pourtant, autant côté organisationnel que côté sportif, ce sont toujours des femmes et des hommes motivés, solidaires qui tutoient les nuages de la réussite.

2013-08-18 10.19.06

J’aurai aussi pu vous parler de la saga estivale et de la réussite du Pétanque Tour. Des records de participation aux nationaux, aux supra nationaux, aux internationaux, aux propagandes de Marseille, Millau en passant par Nice et ailleurs. De la montée en puissance de certaines organisations dirigées par des passionnés et/ou bénéficiant de sites incomparables. Des Masters de Pétanque qui ont assuré la réclame télévisuelle pour un final princier sur le Rocher de Monaco en ce début de mois.  Il n’y semble rien mais pouvoir occuper la place du Palais, cœur de la Principauté, est un honneur immense mais aussi un bonheur suprême en termes de promotion de nos sports. Le président Monégasque Marc COSTA est à féliciter pour sa passion sans borne, pour son sens de l’humilité. Nous remercions sans retenue son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco, membre du C.I.O., grand défenseur du sport.

Par contre, je veux vous parler des « voleurs d’espérance », ceux qui suivent la logique de l’argent à n’importe quel prix et des « croyants aveugles » qui se laissent charmer avant d’ouvrir les yeux un jour prochain. Nous avons rendu hommage à Millau, autour du 15 août, au plus grand organisateur que nous avions Damien Mas. Ce moment m’a laissé l’espoir que cette onde d’émotion puisse se répandre afin que les joueurs n’oublient pas que pour qu’il y ait compétition, il faut qu’il y ait partout des organisateurs et des arbitres qui doivent être estimés, respectés. Chacun dans son rôle doit se respecter, avancer ensemble, car la promotion est affaire de tous.

P8290029-001

Je veux revenir sur les merveilleux échanges, les belles rencontres, la magnifique communion entre les jeunes du monde entier lors des Championnats du Monde la semaine dernière à Montauban. Revenir sur cette équipe Montalbanaise bénie sous la garde du ou des dieux, peu importe, la fraternité bouliste a gagné au-delà de la folie des hommes. Côté sportif, la France doit encore travailler, Madagascar possède une relève de grande qualité et la Thaïlande sérieuse, appliquée, conquérante confirme la qualité des pétanqueurs asiatiques.

Après une dernière nostalgie de l’été, engageons la saison prochaine avec des projets intéressants. En tout cas la culture de l’égoïsme, de l’individualisme ne fera rien de bon. C’est pourquoi, soudés par la solidarité et la concertation nous devons être des porteurs d’espérance. 

 

Alain Cantarutti

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Yves BOULAY 08/09/2013 09:38

Alain Cantarutti : "Après une dernière nostalgie de l’été, engageons la saison prochaine avec des projets intéressants."

Pourquoi pas tester "La Nouvelle Pétanque" au coté de la Pétanque classique !

La Nouvelle Pétanque se joue comme la pétanque classique mais avec 3 boules de 3 différentes valeurs !

Chaque joueur dispose d'une boule de 1 point, de 2 points et de 3 points.

Le choix de la boule à lancer est libre à chaque instant.

Une partie se joue en 27 points.

Le reste de la règle est identique à la pétanque classique, mais ces quelques changements modifient spectaculairement la façon de jouer.

Plus de rebondissements, plus de stratégie, plus de suspens et d'émotion à chaque lancer !

Bref, La Nouvelle Pétanque est une version beaucoup plus attrayante que la pétanque classique. Pour s'en convaincre, il suffit simplement d'y jouer !