Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La guerre des boules fait rage

SEDAN (08). La pétanque, un sport relax où bonne ambiance rime avec fair-play ? Pas si sûr… En coulisses, c’est à boulets rouges qu’on se tire dessus.

 Le torchon brûle entre La boule sedanaise et La boule yvoisienne qui se disputent le cochonnet.

 

Dans le coin gauche affichant 123 membres à la pesée et presque 70 ans d’existence, La Boule sedanaise qui représente la cité de Turenne. Dans le coin droit avec ses 40 membres et 52 années au compteur, La boule Yvoisienne qui défend, elle, les couleurs de Carignan.

Ce n’est pourtant pas sur un ring de boxe que se livre, depuis des mois, ce combat acharné, mais sur les boulodromes. Pour mettre KO l’adversaire, tous les coups sont permis entre ces deux clubs, y compris organiser systématiquement le même jour et quasiment à la même heure leurs concours.

La rivalité pointe…

Dans cette guéguerre, l’avantage pencherait en faveur de La Boule yvoisienne qui est parvenue, en octobre dernier, à faire annuler un concours officiel organisé par le club sedanais. Si cette situation peut prêter à sourire, elle fait grimacer les membres des clubs. «  C’est vraiment regrettable d’en arriver là, nous avons dû annuler un événement, c’est plus que dommage pour les joueurs. À chaque fois que nous programmons un concours, l’autre club s’arrange pour en organiser un au même moment  », note Jean-Philippe Clauss, président de La Boule sedanaise, qui ne s’explique pas la situation.

«  Il y a quelques années, nous avions essayé de regrouper tous les clubs, mais ça n’a pas duré  », ajoute-t-il. Du côté des vainqueurs du premier round le son de cloche est bien différent… «  Il y avait un accord qui consistait à ne pas prévoir de concours en même temps que les autres clubs, mais certains l’ont transgressé. Depuis ce jour, chacun organise ses manifestations comme il l’entend  », raconte le président de La Boule yvoisienne, Christian Pasquali

… et les dirigeants tirent

Le fond du problème semble être que ces deux clubs ne jouent finalement pas dans la même catégorie : « Nous programmons des compétitions que d’octobre à février, ils ont tout le reste de l’année pour faire comme bon leur semble. Eux, ils ont un calendrier qui s’étend du 1er janvier au 31 décembre, forcément des concours tombent le même jour durant l’hiver», précise-t-on chez les Yvoisiens. Ce calendrier (trop) fourni en manifestations fait pourtant vivre le boulodrome sedanais, les dirigeants ont même reçu les félicitations de Franck Marcot et Christian Apotheloz (adjoints au maire), lors de la dernière assemblée générale de La Boule sedanaise.

Prochain match en date, ce samedi, où un énième concours est prévu concomitamment par chacune des associations.

Bref, jouer à la pétanque dans le secteur ne semble pas être de tout repos, il serait bon d’apaiser le jeu pour éviter que les clubs ne perdent définitivement la boule…


L'union-L'Ardennais

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article