Pétanque: qualifiés pour le France

La triplette junior nogarétoise ira au championnat de France./

La triplette junior du bassin Revelois ira au

championnat de France à Nevers 

Les deux juniors : Gauthier Mirc et Thibault Caminade, associés au Revélois Antoine Goutard ont réussi de haute lutte à arracher leur précieux sésame pour le France lors du championnat de ligue qui a eu lieu à Graulhet, le week-end dernier. Ils porteront haut les couleurs de la Pétanque Nogarétoise, les 24 et 25 août prochain, à Nevers.

Le matin, après les deux premières parties chaotiques, dans une poule, la fin de matinée s'est soldée par une victoire sur les voisins tarnais (13 à 5) et une défaite face aux Gersois (5 à 13).

La première rencontre de l'après-midi face à une très bonne équipe du Tarn n'a pas été facile car étant menés 9 à 12 et avoir contre eux deux boules de défaite non concrétisées, ils ont renversé la vapeur en terminant par une menée de quatre points. À la quatrième partie, contre certainement la meilleure équipe de la poule venant du Lot, ils ont réussi à la remporter alors qu'on la voyait perdue. Étant mené 6 à 12 ils sont revenus petit à petit au score jusqu'à 11 à 12 ; le tournant de la partie. Sur une mène, ils ont dû tirer le but pour ne pas perdre avec deux boules en main contre cinq à l'adversaire mais la main n'a pas tremblé en noyant le but.

La mènée suivante, les Lotois ayant pris un coup au moral ont lâché prise en laissant la victoire aux valeureux nogarétois. L'équation devenait simple, une victoire et la route de Nevers s'ouvrait, une défaite et c'était le retour à la maison. Face aux champions de l'Aveyron, la partie a été très serrée jusqu'à dix à dix, puis onze à dix. La dernière mène s'est jouée aux tripes. Il restait deux boules pour gagner. Il fallait une frappe et un rajout de 40 cm sur un terrain difficile. Après une mesure de l'arbitre, les joueurs pouvaient se congratuler, le feu pour Nevers venait de passer au vert. Le lendemain, ils allaient disputer la demi-finale sous la pluie mais ils ne purent réaliser un autre exploit face aux futurs champions de ligue malgré une très belle résistance. Par contre pas de chance pour le cadet nogarétois Louis Godard, associé à Kevin Bouas et Mathieu Rejembeau, de Saint-Alban, qui gagnent 4 parties sur 5 dans un groupe très difficile où 3 équipes sur 6 étaient sensiblement d'égale valeur.

  La Dépêche du Midi 

Retour à l'accueil