Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le club de pétanque de Maxime Drouillet prépare les championnats du monde

Éliminé samedi de la coupe de France, le club va s'intéresser au comportement de Maxime, 17 ans, sélectionné en équipe de France.

Le jeune Maxime Drouillet se rendra à Montauban pour participer au championnat du monde avec l'équipe de France.
Le troisième tour de la coupe de France de pétanque s'est déroulé, samedi, à Gauchy, entre le club local, le Gauchy-Pétanque, et celui d'Etampes -sur-Marne (près de Château-Thierry). Pour cette rencontre, l'équipe du président Didier Parjouet a déserté le stade Barran pour se mettre à l'ombre sous les arbres du square de l'Amitié : « Il faisait nettement trop chaud sur notre terrain où les joueurs ne pouvaient pas bénéficier d'une ombre quelconque. »

« Un palmarès intéressant »

Après un début de match difficile lors des simples (quatre perdus pour deux gagnés), les Gasiaquois ont refait une partie de leur retard en doublettes : deux victoires pour une défaite. Les triplettes se sont soldées par un score nul (1 à 1) qui a confirmé le succès des Etampois (16 à 15).

Pour cette rencontre Gauchy-Pétanque avait aligné le jeune Maxime Drouillet, 17 ans, arrivé au club cette saison : « Il disposait déjà d'un palmarès intéressant, explique le président. Il a par exemple été champion de France jeune en 2011, vice-champion en 2009, champion de l'Aisne dans toutes les catégories jeune aussi bien en tête à tête, qu'en doublette et triplette. » Depuis son arrivée à Gauchy il a été sacré champion de l'Aisne (en doublettes seniors avec Lilian Wack) et champion de ligue triplettes juniors avec Justine et Boris Watrin de Vervins.

Mais Didier Parjouet apporte une autre précision de taille : «Maxime participera avec l'équipe de France au championnat du monde jeune qui aura lieu à Montauban du 29 août au 1er septembre. Avec l'équipe de France, il avait déjà participé aux championnats du monde de 2001 en Turquie où il avait obtenu une médaille de bronze. » Cette perspective de Montauban atténue la relative déception causée par cette élimination de samedi dernier.

De notre correspondant

YVES LE PADELLEC


Courrier picard

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article