Marseille 2012 : une réussite totale 

 

Entretien avec Alain Cantarutti, Président du Comité d'Organisation des Championnats du Monde de Pétanque Marseille 2012 et Président de la Fédération Française de Pétanque et Jeu Provençal (FFPJP).


une1349562702

 

« Marseille était la meilleure adresse pour ces Championnats du Monde de Pétanque new look »

Le Comité d'Organisation s'était fixé de nombreux objectifs en terme « de médiatisation, d'image, d'accueil, de succès populaire et de résultats sportifs » témoigne le Président. « Nous étions à Marseille, cela était un gage de réussite au niveau populaire puisque la pétanque jouait à domicile, dans son berceau natal » se confie Alain Cantarutti. « Marseille a su être accueillante, passionnée, truculente et supportrice » s'enthousiasme-t-il.
La Ville de Marseille, le département des Bouches-du-Rhône et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur ont largement contribué au succès de cet événement. Ils ont accueilli les 4 et 5 octobre plusieurs événements dans l'événement. Monsieur Cantarutti présente ces quatre rendez-vous : « la Cérémonie d'Ouverture des Championnats du Monde de Pétanque fut grandiose devant l'Hôtel de Ville de Marseille, à proximité du Vieux Port, lieu mythique s'il en est sous la protection de la Bonne Mère. Ensuite, le Congrès de la Fédération Internationale de Pétanque et Jeu Provençal a pris place dans le majestueux Hémicycle du Conseil Régional PACA. S'en est suivi le vendredi 5 octobre un Congrès Médical axé sur la pétanque, premier en son genre et le Repas des Présidents des Fédérations dans le salon d'honneur de l'immense et imposant Conseil Général ».
Le Président tient à saluer ces trois Institutions qui « ont pris conscience de l'importance de notre mouvement associatif sur leur territoire et nous ont accueilli bien mieux que dans nos attentes, il faut les remercier chaleureusement, ils sont pour beaucoup dans la réussite du projet ».
« Même si la perfection n'est pas de ce monde et qu'il y aura toujours des insatisfaits, je me réjouis de voir que cette 46ème édition des Championnats du Monde de Pétanque Marseille 2012 a eu un grand gagnant : la pétanque. »

 

« Le Palais des Sports s'était transformé en Palais de la Pétanque »

L'aménagement du Palais des Sports, des pistes de jeu, du hall d'entrée et du parvis extérieur, des salons organisation, presse, joueurs et FIPJP ainsi que du Village a été l'objet de beaucoup d'imagination et de concertation. « Les ors étaient là, l'emballage très classe, digne d'un grand événement sportif de premier ordre. Les aménagements correspondaient à l'idée que je m'en suis faite » se félicite Alain Cantarutti. « Ce qui m'a ravi, c'est de voir durant ces quatre jours le Palais des Sports plein de spectateurs venus de tout l'Hexagone voir même de bien plus loin. L'engouement du public est le résultat probant d'une organisation et d'une communication bien préparée » complète-t-il.
De plus, un événement d'envergure internationale doit proposer des prestations de qualité pour toutes les parties prenantes. Monsieur Cantarutii ne dément pas ces propos, « le plan réceptif est très important pour classer un événement. Le sport pétanque ne connaissait pas encore ce genre de prestations exceptionnelles. Lors de ces Championnats du Monde de Pétanque Marseille 2012, la restauration des joueurs et de leur staff ainsi que celle des VIP a été en tout point parfaite. L'accueil des spectateurs était courtois et les invités accompagnés, informés et choyés. Enfin les personnes accréditées ont été satisfaites. Globalement, un accueil de grande qualité, digne d'un événement exceptionnel, a été apporté. »

 

« Au niveau sportif, c'est la plénitude avec l'obtention des deux titres »

Le Président de la FFPJP savoure la performance tricolore, ces titres sont « le résultat de la formation et du suivi sportif et médical de nos athlètes. Nous avons une marge d'avance confortable sur nos adversaires » commente-t-il.
Ces Championnats du Monde de Pétanque Marseille 2012 constituent une vitrine exceptionnelle pour le sport pétanque et sa promotion grâce notamment à la diffusion de 25 heures de cet événement sur les antennes de Sport + et France Télévisions. « Je fonde beaucoup d'espoir dans cette première large diffusion d'images de grande qualité. De plus, l'éclosion au grand public d'une pépite, Dylan Rocher, est un plus pour la promotion de nos sports. J'espère que des gamins pourront se dire « pourquoi pas la pétanque », que des entreprises capitaliseront sur nos valeurs de convivialité, d'accessibilité, de sport propre, que des personnes se diront que la pétanque n'est pas que l'image d'Epinal incrustée dans la mémoire collective et j'espère enfin qu'avec cette grande baie ouverte sur le monde, la pétanque pourra être perçue comme un sport à part entière » confie le Président Cantarutti.
« Les animations durant cinq mois en amont dans les milieux scolaires de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et des Bouches-du-Rhône ainsi que le Pétanque Tour Fédéral sont aussi des vecteurs d'espoirs importants qu'il faudra continuer à travailler notamment auprès des plus jeunes » insiste-t-il.

 

« Pour moi, la pétanque a gagné, c'était mon but »

Lorsqu'on interroge Alain Cantarutti sur une prochaine organisation de Championnats du Monde de Pétanque en France, il nous répond ceci : « l'organisation d'un Championnat du Monde doit être faite pour que celui-ci soit un évènement unique, un évènement exceptionnel. Il faut comprendre que cela n'a rien à voir avec un National classique, si bien organisé soit-il. Pour réussir et avoir des certitudes, il faut s'entourer de professionnels, les meilleurs possibles, car à ce niveau pour réussir des bénévoles ne suffisent plus, ce n'est pas leur faire offense mais c'est simplement une constatation pour l'avoir vécu de l'intérieur. L'organisation de ces Championnats du Monde est une réussite. Maintenant, les organisateurs officiels vont être nombreux comme d'habitude... Pour moi, la pétanque a gagné, c'était mon but et cela suffit à mon bonheur. Il faut maintenant digérer ces Championnats du Monde, après « Pourquoi pas ».

Retour à l'accueil