Allons nous mettre un terme à la violence ...???

Voila enfin un exemple, mais est ce bien suffisant ...???

 

"L’avocate générale avait requis 4 ans de prison pour la tentative d’assassinat augmentée d’un an de prison pour la possession d’armes, mais Tigraino a de nouveau été condamné à 9 ans".


l'Ourgéen écope de 9 ans de prison,

il avait ouvert le feu à son club de pétanque

 

Le mois, un Ougréen de 57 ans a écopé de 9 ans de réclusion pour avoir tiré sur une connaissance… Juste parce qu’il râlait d’avoir été exclu de son club de pétanque.

 Salvatore Tigraino s’était rendu à la police de Seraing.

 

      Salvatore Tigraino s’était rendu à la police de Seraing.

 

Les faits remontent au 26 novembre 2011 vers 20 heures. Salvatore Rizzo, 57 ans, buvait un verre au club de pétanque l’« Etna », rue Antoine Hubert Sainte à Saint-Nicolas, lorsque Salvatore Tigraino était arrivé. L’Ougréen avait été un habitué du club, mais avait eu des problèmes avec certains de ses membres. On lui avait en outre reproché d’être venu jouer à la pétanque armé d’un « taser », un pistolet électrique paralysant, et cela avait justifié son exclusion du club.

Salvatore Tigraino l’avait fort mal pris et, ce fameux soir du 26 novembre, il s’était rendu sur les lieux armé d’un pistolet chargé dont il avait préalablement adapté les munitions. Après avoir discuté un peu avec Salvatore Rizzo et deux autres membres, il avait sorti son pistolet et n’a tiré qu’une balle qui a fait de gros dégâts : Salvatore Rizzo a été touché sous la clavicule gauche et la balle s’est logée au niveau de sa colonne vertébrale. Il en est resté tétraplégique.

L’auteur du coup de feu avait pris la fuite, puis il était allé se rendre à la police de Seraing. Il avait expliqué qu’il avait agi ainsi pour «  laver son honneur  ».

En première instance, Salvatore Tigraino avait écopé de 9 ans de prison pour tentative d’assassinat et détention d’armes alors que le ministère public avait requis 5 ans. Il espérait écoper d’une peine amoindrie en appel, et son conseil, Me Culot, avait mis en avant le fait que son client était dépourvu de casier judiciaire et avait été, jusque-là, un ouvrier sans histoire d’une grosse entreprise liégeoise de construction.

L’avocate générale avait requis 4 ans de prison pour la tentative d’assassinat augmentée d’un an de prison pour la possession d’armes, mais Tigraino a de nouveau été condamné à 9 ans.

 


Nord Eclair

Retour à l'accueil