Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Plus de 10.000€ détournés au club de pétanque de Nersac

Le préjudice serait de 10.000€ à 15.000€. La banque a alerté Nersac Pétanque que des fonds étaient détournés des comptes de l’association. Le président attend une expertise.

Pour les adhérents de Nersac Pétanque, ce détournement est un choc. Pour les adhérents de Nersac Pétanque, ce détournement est un choc.. PHOTO/Photo Francette Gazeaud-Salmon

Le président ne sait pas combien d’argent il manque vraiment. «Entre 10.000€ ou 15.000€», estime Jean-Luc Grimaud. «J’attends qu’un expert-comptable ait analysé la situation précisément et ensuite je porterai plainte.» Il y a quelques semaines, Nersac Pétanque a découvert qu’elle était victime de détournements de fonds.

«C’est notre banquier qui nous a alertés», raconte le président, choqué. Lui-même n’ayant aucun document comptable, il dit n’avoir pas eu conscience de la situation. «Depuis dix ans, tout est géré par le trésorier, pointe Jean-Luc Grimaud. On lui faisait une totale confiance. En plus, c’est un arbitre respecté.»

L’auteur de ces détournements aurait pris l’habitude de faire de petits retraits. «C’est lui qui avait la carte de retrait et le chéquier», essaie de comprendre le président, qui explique que l’association avait mis de côté une somme importante, «un fonds de roulement, en prévision d’une grosse sortie du club l’an prochain».

Pour faire face, Jean-Luc Grimaud a dû demander une subvention exceptionnelle à la mairie qui a accordé 1.500€ au lieu des 500€ habituels. «C’est une avance sur les subventions 2015 et 2016», précise André Bonichon, le maire, qui ne voulait pas laisser une association de la commune dans une situation délicate.

Le trésorier limogé

«On a convoqué une assemblée générale extraordinaire pour que le trésorier soit limogé, résume le président. Maintenant, on doit repartir de zéro. C’est comme si c’était une nouvelle association.»

Joint par téléphone, Alain Gautier, le trésorier incriminé par l’association, se contente de répondre: «Il n’y a rien de prouvé. Personne m’a démontré que j’aurais pu détourner quoique ce soit. On ne sait pas tout ce qu’il y a eu.» Il prétend avoir démissionné de lui-même. «J’ai même arrêté l’arbitrage.»

Tags Pétanque, Nersac

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article