Zoé (Webbmaster de Pétanque en Comminges ) a eu la gracieuse symphatie de me passer ses quelques réflexions sur la pétanque chez les jeunes. Cela vaut le détour...

Quelques pistes de réflexion...

   avec une fois de plus des propos qui ne vont pas plaire à tous, mais il faut quand même appeler un chat, un chat...

   Je ne vais pas faire comme à la messe.. et râler après les jeunes, leurs éducateurs, les clubs et les parents qui font l'effort de les entrainer, passer les diplômes d'éducateur, les habiller, organiser les rencontres, les amener à droite et à gauche... Non tout cela est des plus louables et ne mérite que des félicitations.

   DSC09201Par contre, il faut reconnaitre que la pétanque n'a pas la connotation sportive qu'ont d'autres pratiques sportives (même s'il y aurait aussi beaucoup à dire sur certaines dérives sportives...)

   Mais bon, ici, et particulièrement sous cette grande ligne qui s'appelle le Sud de la Loire, dans l'esprit de la plupart des gens , la pétanque n'est pas assimilée à un sport mais avant tout à un loisir. Loisir de fêtes, loisir de vacances, parties que l'on joue le dimanche après le repas bien arrosé ou pas, camping, à la plage, ... DSC09204

Alors c'est vrai que ça en fait une occupation sympa, mais pas un sport qui fait rêver les jeunes...

   Côté média, les retransmissions des championnats de France, coupe de France, Marseillaise, championnat des Villes ne sont jamais sur des chaines gratuites, et souvent ne sont retransmises que sur des chaines locales.

DSC09213Pourtant il y a de beaux champions, bien jeunes comme Dylan Rocher, Romain Fournié, ... et de belles et jeunes championnes comme Anaïs Lapoutge, Nelly Peyre ou Audrey Bandiéra... et bien d'autres que vous connaissez mieux que moi...

Mais bon, ils n'ont pas l'aura d'un Messi ou d'un Michalak.. et donc difficile pour les jeunes de nos clubs  de s'identifier aux jeunes champions pétanqueurs .

    Quoi d'autre?

On se rend compte que les clubs qui font sortir des jeunes ont des dirigeants plutôt jeunes eux-mêmes, avec des enfants et des petits enfants qui sont nés dans le milieu et ont suivi leurs parents sur les concours. Difficile d'arriver, totalement inconnu, et de dire je voudrais apprendre ou jouer? c'est déjà pas évident pour un adulte qui n'est pas du coin ou qui débarque sans son équipe, sauf s'il est déjà connu et reconnu!

    Quoi encore?

le comportement sur les terrains.. et à l'extérieur des terrains... Au rugby on s'en met plein la g... pendant la partie mais les 3èmes mi-temps réconcilient tout le monde...

    Du fait de cette connotation de sport-loisir, il est aussi difficile de faire adopter une discipline rigoureuse comme dans d'autres sports. On joue aux boules..c'est pas du sport...

    Après il y a certainement d'autres raisons. Une qui, il me semble est entrain fort heureusement de regresser, c'est d'imposer pratiquement à ces jeunes pétanqueurs en herbe d'obtenir des résultats dont les adultes sont la plupart du temps incapable d'approcher eux-mêmes.. J'ai assisté au cours de mes reportages photos à des drames débiles... pour un point ou un tir manqué avec crises de larmes et engueulades inappropriées.. Il y a en tout , je pense , un juste milieu. Faire appliquer des règles de jeux est normal, exiger d'être le meilleur est quelque chose que seul soi-même on peut s'imposer, mais certainement pas autrui, fût'il un parent , un dirigeant ou un éducateur.

     Bon.. vous devez avoir vos idées là-dessus aussi

Bien sûr, le contexte, l'environnement n'est pas le même qu'il y a 10 ans. Il faut avoir le temps de s'occuper des jeunes, les déplacements coutent cher aux clubs et aux bénévoles également... mais je ne suis pas sûre que ce soit très différent d'il y a 10 ans.

    DSC09211Les mômes veulent faire moins d'efforts physiques... c'est vrai!! constatation de par mon boulot... à l'ère des consoles de jeux, c'est moins fatiguant de pratiquer du sport en ligne ou avec la Wi...

Personnellement, depuis 5 ou 6 ans maintenant, on s'occupe des mômes dans les ALAE (Accueil de loisirs Associés à l’École), et chaque fois que l'activité pétanque est présente, la participation est importante. Pareil avec le collège ou, dans le cadre des activités entre midi et deux, des tournois amicaux en doublettes étaient organisés. DSC09200

Mais lorsqu'il s'agit de passer à la prise de licences, et alors que les parents étaient OK, c'étaient plutôt les clubs qui n'étaient pas au rendez-vous: "nous n'avons pas de jeunes au club... ça demande du temps... il faut former les éducateurs... on ne peut pas s'en occuper..." .... Voilà! ce n'est pas une critique , c'est un constat!

Le débat est ouvert! Vos commentaires sont les bienvenus.

Mais il serait bon que la relève s'accroisse

DSC09216


http://www.petanque-en-comminges.com/

 

Educ.Naute.Infos

Retour à l'accueil