Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une première: le Pétanque club organise le National Ch’tis jeunes

Dimanche, le Pétanque-club accueille pour la première fois le National Ch’tis jeunes. Les quatorze bénévoles du club, autour d’André Bar, son président, sont sur le pont. Rencontre au boulodrome avec Dimitri Hillaert, Alexandra et Alicia Rompteau, trois cadets qui joueront cette compétition.

 Le trio armentiérois sera composé de Dimitri, du club d’Houplines, 15 ans, Alexandra, 15 ans et Alicia, 13 ans, deux sœurs d’Armentières.

 

« Dimitri, adhérent du club d’Houplines, a été sélectionné pour participer au grand tournoi des Quatre nations, le week-end dernier », annonce André Bar. Ce jeune de 15 ans pratique la pétanque depuis sept ans. En septembre, il entrera en maçonnerie à Saint-Joseph à Comines (B). Il juge ce sport «plutôt marrant». Ce qu’il aime ? « Gagner ! » Au moins, c’est clair. Alexandra pointe plutôt « le lien qui nous unit tous, les nouvelles rencontres, avec de bons joueurs, le contact avec les autres ». Celle qui sera lycéenne à Île-de-Flandre à la rentrée pour devenir aide- puéricultrice s’entraîne, depuis deux ans, trois fois par semaine, mardi, mercredi et vendredi, deux heures. C’est sa sœur Alicia, 13 ans, collégienne à Saint-Charles, qui l’a attirée vers ce sport. Elle pratique depuis trois ans et leur maman, Sylvie, est devenue accompagnatrice. Alexandra aime bien épauler les débutants les aider à « gérer leur stress ». Alicia trouve que « ça détend », une façon agréable de « passer le temps ». Le club compte dix-sept jeunes sur 146 licenciés.

Pourquoi accueillir pour la première fois cette épreuve ? Le club a déjà organisé les championnats de France triplettes jeunes en août 1987, vétérans, en septembre 1997 et, en mai de la même année, le trophée Canal plus. « Cela demande du travail », reconnaît le président. Et des sous ! 3 500 euros en bons d’achats, coupes et trophées. Où le club trouve-t-il cette manne ? Conseil régional et général mettent la main à la poche comme la mairie qui assure la logistique (ils en attendent aussi 1 500 euros) et le comité Nord (1 500 euros), mais aussi les commerçants et l’EPSM qui assure le logement gratuit au pavillon 6. La restauration sera assurée par le club, samedi, et dimanche, ce sera Le Sensass (deux caravanes). Trente et une équipes en triplettes se sont déjà inscrites. La moyenne est à une cinquantaine. « Je pense être au-dessus » estime André Bar. À Bruay, 81 équipes se sont mesurées, en juin. Parmi les grosses équipes attendues, les favorites sont celles du Gard et de Moselle. « Chez nous, on a du calibre aussi », assurent-ils. Mais Thibaud Degrande, 15 ans, du club de Pérenchies, et Ricky Doise, d’Armentières, 15 ans aussi, sont partis en vacances. On compte donc sur Dimitri, vainqueur avec les cousins Brissez, Étienne et Corentin, le week-end dernier, pour assurer. « L’encadrement est important pour les jeunes » souligne le président Bar. Un coach est obligatoire et il n’est pas encore choisi. Armentières peut compter sur René Campagnie, Cédric Somon et Jean-Michel Mullier pour assurer ce rôle au club. Les Flandres présentent deux équipes, une junior et une cadette.

« Si le temps est sec, le terrain en schiste sera bon » pronostique André Bar. Faut savoir que la pétanque « c’est 80 % dans la tête et 20 % dans le bras » rappelle Alexandra. « Le terrain rouge (en schiste), ça roule », alors ils doivent adapter leur technique : « je la lance à mes pieds » déclare Alicia. «Savoir pointer avant de chialer» semble être une autre de leurs devises. Ils ont l’habitude de la compétition avec les interclubs une fois par mois ; le prochain se tiendra le 22 septembre à Houplines. Et dimanche pour le national, ils joueront à domicile. Un atout !

 

La Voix du Nord

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article