Une pluie d'étoiles venue du Nord ... (plus tous les résultats)

Qui a dit que la pétanque souffrait d'immobilisme ? On ne sait si elle agira comme une exception, toujours est-il que cette cinquième édition bénie des Dieux de l'International d'Espalion aurait voulu battre en brèche cette assertion, elle ne s'y serait pas prise autrement ce dernier week-end.

D'abord, avec la présence ininterrompue, une fois n'est pas coutume dans «le premier sourire du Midi», d'un soleil radieux. Ensuite et surtout avec l'avènement de trois jeunes vainqueurs de l'International en triplettes que personne n'attendait à pareille consécration. Quand bien même Guillaume Magnier peut s'enorgueillir d'un titre de champion d'Europe espoirs et qu'Alexis Verez se targuer d'avoir remporté cette saison, à 16 ans, le championnat du Nord en tête-à-tête !

Énorme !

Que trois joueurs justement venus des contrées septentrionales, à savoir Guillaume Magniez, d'Avion dans le Pas-de-Calais ; Alexis Vérez, de Haveluy dans le Nord, et Stéphane Decroix, de Vesoul en Haute-Saône, soient parvenus, sous la chaleur (!), à s'adjuger l'un des cinq plus beaux concours de la planète constitue également une révolution dans le Landerneau de la pétanque.

A fortiori quand on sait pour arriver à ce triomphe, ils ont épinglé en une seule épreuve les quatre «monstres sacrés» que tout pétanqueur rêve de battre une fois dans sa carrière. Les tenants du titre de Jean-Marc Foyot (avec Durk et Helfrick) furent les premiers à n'y voir que du feu en seizièmes de finale, imités en cela par Christian Fazzino (avec Chioni et Cano) en huitièmes de finale, puis Dylan Rocher (avec une fanny à la clé !) en quarts de finale et Quintais (avec Suchaud et Lucien) en demi-finales, avant de conclure en apothéose par une autre fanny en finale ! Énorme !

Personne ne peut déjà l'affirmer, n'empêche, il se pourrait qu'une ébauche de passage de témoin se soit amorcée ce week-end à Espalion. À confirmer cependant… Une chose est certaine : rarement pour ne pas dire jamais, dans un contexte aussi relevé, une équipe d'outsiders n'avait rempli pareil tableau de chasse et fait aussi forte impression… Question : combien de fanny ont ramassé cette saison Dylan Rocher, Stéphane Robineau et Henri Lacroix ?

1 442 engagements

Autre signe qu'un petit tremblement de terre a été détecté durant ces quatre jours en Aveyron au cours desquels les quatre concours majeurs (1) ont enregistré quelque 1 442 engagements : les présences, dans ce que d'aucuns appellent «le nouveau petit Millau (sic)», des Hollandais Kees Koggie et Elior Van Klaveren en huitièmes de finale du National en doublettes et avec Dragan Antomisevic en seizièmes de finale de l'International en triplettes. Avec, outre les Malgaches, encore une fois en verve sur les berges du Lot, les qualifications des Polonais Kornilowicz, Kaczmarek, Ladaczek, pour les 64es de finale (presque un coup de maître pour une première !), et des Autrichiennes Yvonne Schpbach, Isabella Schimak et Sophia Yahai pour la finale de l'International B féminin résonnent comme une preuve que la pétanque élargit son rayon d'action. Intéressant en cette période olympique !

Du moins chez ces messieurs ! Car tel ne fut pas le cas chez ces dames où, en l'absence des championnes du monde espagnoles, les Françaises, à défaut des équipes de France, ont régné en maîtres au cours d'une édition de l'International d'Espalion 2016 qui fera date également par la qualité de son organisation.

(1) International triplettes : 512 équipes ; International triplettes féminines : 147 ; National doublettes : 512 ; National en triplettes mixtes : 271.


Aveyronnais : la palme à Creissels

Côté aveyronnais, «la perf» du week-end est incontestablement à porter au crédit du Creissellois Maxime Vanel et du Saint-Affricain Mathieu Cadenet, qui pour la deuxième année consécutive ont atteint, toujours en compagnie du Sarthois Jérémy Leroch, les quarts de finale de l'International en triplettes.

D'autres Creissellois se sont illustrés cette année à Espalion : Thibaut Bories a confirmé sa verve actuelle en se glissant avec Florian Valette jusqu'aux huitièmes de finale du National en doublettes, alors que leurs partenaires de club, Anne Gélis et Élodie Léonte et la Castonétoise Leila Coquillard furent les seules Rouergates à se frayer un passage jusqu'aux seizièmes de finale de l'International féminin. Hélas pour elles, elles ont, à ce stade la compétition, buté sur l'équipe de France d'Angélique Colombet.

VENDREDI 5 AOÛT


L'essentiel d'Espalion 2016

Challenge des Aveyronnais (trophée Michel-Pagès et René-Besombes, 82 triplettes).

Demi-finales : Poplin bat Grès, Caldas, Cortina (Livinhac) ; Salerno bat Thibaut Bories.

Finale : Poplin, Campredon, Caulet (Le Monastère, Sébazac), battent Salerno, Julien Guilhem, Marty (Espalion, Pétanque villefranchoise, Sébazac).

Trophée Ilona-Esaf (16 équipes).

Finale : équipe Les Trois Caves (Mayson Tartaroli, Éric Dasnias, Montenaud) bat équipe Municipalité d'Espalion (Maëlle Dasnias, Cindy Peyrot, Pierre Plagnard), 13 à 10.

SAMEDI 6-DIMANCHE 7 AOÛT

International en triplettes (502 équipes).

Quarts de finale : Quintais bat Denis et Jean-François Olmos, Valentin Beulama (Montluçon), à 7 ; Gasparini bat Maxime Vanel, Mathieu Cadenet, Jérémy Leroch (Creissels, Saint-Affrique, Château-du-Loir, 72), à 8 ; Savary bat Héry Ratsimba, Hariliva Andrianasolo, Tojolalaina Rahasintsoa (Madagascar), à 8 ; Magier bat Dylan Rocher, Stéphane Robineau, Henri Lacroix (Draguignan, Lyon), à 0.

Demi-finales : Magier bat Philippe Quintais, Emmanuel Lucien, Philippe Suchaud (Dreux), à 4 ; Savary bat Matthieu Gasparini, Christophe Sévilla, Sébastien Da Cunha (La Butte Saint-Maur, Ax-les-Thermes, Gourdon), à 10.

Finale : Guillaume Magier, Alexis Verez, Stéphane Decroix (Avion, 62 ; Haveluy, 59 ; Vesoul, 70), battent Sébastien Savary, David Sarrasin, Alain Guebels (Isle-sur-Vienne, 87 ; Châteauroux), à 0.

Concours B, finale : Madasgacar bat Robert Demetter, Paul Faurel, Xavier Monnier (Saint-Laurent-du-Var, 06).

Meilleurs Aveyronnais : Maxime Vanel (Creissels) et Mathieu Cadenet (Saint-Affrique) quarts finalistes en compagnie du Sarthois Jérémy Leroch.

Et aussi : Jean-Louis Alonso, Pascal Garcia, Carlos Almeïda Martins (Le Gua, Vailhourles-Villeneuve-Monteil), battus en seizièmes de finale, après avoir notamment éliminé Gino Bauer et le futur quart finaliste du National doublettes, Louis Fayard (Saint-Sulpice).

Sortis en 32es de finale : Jean-Pierre Fabre, Ludovic Dominge, Robert Gizard (Sainte-Geneviève) ; Gérard et Florent Combes, Olivier Gavalada (Creissels) ; Nicolas Salerno (Espalion) ; Jean-Pierre Mas (Creissels) en compagnie des Lyonnais Mickaël Rossatti et Alexandre Mallet, et Thierry Firmin (Réquista) aux côtés de Sébastien et Philippe Firmin (Albi, Fonsegrives).

à retenir encore : les victoires de Sébastien Caldas, Christophe Grès et Olivier Alet (Livinhac, Capdenac) en poule contre deux des Malgaches disputant le Masters ; de Richard Fauvet et Dorian et Julien Guilhem (Creissels, Pétanque villefranchoise) en 64es de finale contre Mickaël, Nelson et Jean Bauer et, toujours en 64es de finale, les défaites de Pierre Berbizier, Jean-Marc Raffit et Thierry Miquel (Sébazac) contre Éric Reverte et de Thomas Knop, Nicolas Varenne et Ludovic Lacombe (Drulhe) contre Marco Foyot, Mayson Durk et Chris Helfrick.

DIMANCHE 7-LUNDI 8 AOÛT

International en triplettes féminines (147 équipes).

Demi-finales : Florence Schopp bat Angélique Colombet, Cindy Peyrot, Anna Maillard (équipe de France : Cournon-d'Auvergne, Gourdon), à 3 ; Ménard bat Audrey Bandiera, Alison Rodriguez, Céline Lebossé (équipe de France : Cournon-d'Auvergne ; Bouille-Bel-Air, 49), à 6.

Finale : Florence Schopp, Marie-Christine Virebayre, Anaïs Lapoutge (Gourdon, Palavas, La Butte Saint-Maur), battent Adeline Ménard, Myriam Chambeiron, Christine Saunier (Draguignan), à 11.

Concours B, finale : Lysiane Bernard, Corinne Mattei, Anne-Marie Valmonte (Salon-de-Provence, Draguignan), battent Isabelle Schimak, Yvonne Schupbach, Sophia Yahyai (Autriche).

Meilleures Aveyronnaises : Anne Gélis, Élodie Léonte, Leila Coquillard (Creissels, Quatre-Saisons), battues en seizièmes de finale par l'équipe de France d'Agélique Colombet.

National en doublettes (512 équipes).

Quarts de finale : Mamirina bat Dylan et Louis Fayard (Saint-Sulpice-la-Pointe), à 12 ; Delga bat Razanadrakoto, Mamidimby (Madagascar), à 3 ; Molinas bat Frédéric Barre, Christophe Burkler (Toulouse Olympique), à 9 ; Diot bat Frédéric Perrin, Raphaël Rypen (Dreux, Bourbon-Lancy, 71), à 6.

Demi-finales : Diot bat Grégory Delga, Florian Féral (Brens, 81), à 4 ; Mamirina bat Joseph «Mamour» Molinas, Patrick Émile (Suisse), à 11.

Finale : Carlos Rakotoarivelo, Patrick Mamirina (Madagascar), battent Richard Diot, Gaylord Renard (Châteauroux, Montélimar).

Concours B, finale : François N'Diaye, Maïga Chouaïb (Corse), battent Kévin Lafon, Ephraïm Durk (Gourdon, Montpezat-de-Quercy).

Meilleurs Aveyronnais : Thibaut Bories-Florian Valette (Creissels), huitièmes finalistes, battus à 10 par Razanadrakoto, Mamidimby (Madagascar).

LUNDI 8 AOÛT

National en triplettes mixtes (271 équipes).

Ont partagé en demi-finales : Morgane Roualdès, Samuel Santos, Florent Mallet (Navès, 81 ; Ytrac, 15) ; Sophie Gomez, Philippe Quintais, Dylan Rocher (Dreux, Draguignan) ; Julie Poitevin, François N'Diaye, Maïga Chouaïb (Salbris, 41 ; Corse) ; Vanessa et Michel Jaquet, Martial Rebottaro (Saint-Lorent, 18).

Concours F, finale : Yasmina, Mike et David Amen (Labruguières, 81) battent Julie Gambini, Adrien Delahaye, Lionel Lefebvre (Bassens ; Saint-Alban, 31 ; Bouche-du-Rhône).

Retour à l'accueil