Du vendredi 9 au dimanche 11 août 2013 Palavas les Flots devient la capitale mondiale de la pétanque féminine

 

 

Après avoir organisé les plus belles épreuves masculines, Palavas les Flots devient la capitale mondiale de la pétanque féminine du vendredi 9 au dimanche 11 août 2013. Pourquoi ce changement ?



Rencontre avec Gilles Bonutti, Président de Palavas Pétanque.

 

Depuis longtemps, Palavas les Flots est une terre de pétanque. Forte d’un palmarès éloquent dans l’organisation, deux finales de Coupe de France, six étapes de Masters, un Trophée des Villes, nous avons organisé six nationaux puis trois internationaux pour les équipes masculines. Depuis 2000, 8 nationaux féminins ont été menés. Il était encore temps d’innover et de relever un nouveau défi. Conjugué à la réussite obtenue au cours des précédentes saisons, Palavas Pétanque mettra donc en valeur une pétanque féminine de plus en plus cotée et appréciée.

Comment vous est venue cette idée ?
Cela est tout sauf un effet de mode, car même s’il y a longtemps que cette idée germe dans un coin de ma tête, ma décision fut prise en voyant la qualité de jeu mais aussi le comportement et la classe qu’on fait preuve les joueuses lors du dernier National 2012. La décision d’organiser ce 1er International Féminin apportera le supplément de reconnaissance que mérite les féminines dans notre sport. Je n’ai pas eu beaucoup de mal à convaincre la fabuleuse équipe de bénévoles du club pour nous lancer dans cette nouvelle aventure. Le challenge est excitant : ce que nous mettons sur pied est tout simplement le concours féminin le plus doté au Monde ! Personne n’a jamais tenté un tel pari sur les féminines, j’espère qu’elles répondront présentes à cette manifestation qui peut être un tremplin pour le développement de la Pétanque au Féminin. Je suis sure que si ce concours est une réussite, ce dont je ne doute pas un seul instant, cela donnera des idées à beaucoup d’autres organisateurs.

A moins d’un mois de l’évènement, êtes-vous confiant ?
Il n’y a pas de raison de ne pas être confiant. Nous savons mettre en place ce genre de manifestation. L’équipe qui m’entoure est parfaitement rodée, chacun a sa place dans l’organisation. La Fédération Française de Pétanque nous apporte son soutien et nous avons invité plus de douze nations étrangères. Aujourd’hui, nous avons déjà un plateau alléchant qui devrait ravir tous les amoureux de pétanque : Danemark, Israël, Italie, Pays-Bas, Russie, Espagne, Suisse, Allemagne, Madagascar ont entre autres confirmé leur présence. L’élite tricolore sera une nouvelle fois présente à Palavas et à quelques semaines des championnats du monde, ce 1er international féminin annoncera évidemment une grande revue d’effectifs. Toutes les meilleures joueuses françaises auront à cœur de briller avant l’annonce de la sélection pour les prochains championnats du Monde. La championne du monde sera également parmi nous.

L’année 2013 est donc un tournant pour Palavas Pétanque ?
Vous ne pensez pas si bien dire puisqu’en plus de cette nouvelle compétition, notre boulodrome subit d’importants travaux. Un nouveau local est en cours de construction. Les abords vont être goudronnés et un bi-couche sera mis sur la première partie des terrains : un vrai lifting après plus de vingt ans.

Cela ne va pas gêner l’organisation de votre International ?
Vous savez, quand on procède à des travaux, il y a toujours un peu de gêne. Mais il serait mal venu de nous plaindre. Nous allons adapter l’organisation à l’avancement du chantier, qui d’après la programmation de la Mairie ne sera pas loin d’être terminé pour la partie extérieure.

Tout va bien alors ?
Nous venons tout juste de nous qualifier pour le 4ème tour de la Coupe de France face au très bon club de Valras Plage. En championnat des clubs, notre équipe 1 a terminé première de sa poule et disputera les phases finales en octobre. Et pour sa première participation, l’équipe 2 a fini au milieu de tableau. Une équipe féminine est même engagée dans un championnat des clubs qui leur est consacré. Toutes les joueuses et tous les joueurs ont pris plaisir à participer à cette épreuve.

Quelle est la recette de cette réussite ?
L’équipe de bénévoles qui est autour de moi ne compte pas sa peine, ni son temps. Et pour avoir cela, c’est relativement simple et compliqué à la fois : il faut arriver à faire cohabiter des personnes qui ne se seraient sans doute jamais rencontrées mais qui finalement sont complémentaires pour une action commune à travers diverses organisations. Tout un ensemble qui, lorsqu’il réussit, arrive aux résultats que nous avons actuellement dans notre club. Sans oublier une municipalité à notre écoute et des partenaires fidèles depuis de nombreuses années sans qui rien ne serait possible.

 


petanque

Retour à l'accueil