Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

OÙ SONT PASSÉS NOS JEUNES ?

OÙ SONT PASSÉS NOS JEUNES ? 

Classeur1.pdf---Adobe-Reader-19052014-212603.jpg

C'est la question que se posent les organisateurs de concours Jeunes...

Dernièrement le concours Régional de Marseillan (34), a réuni seulement et péniblement 22 Triplettes, dont 14 du département du club. Le concours de léguevin (31), qui ces dernières années avoisinait les 50 équipes, a vu une triste participation à 27 équipes, près de 40% de moins que l'an passé. Là aussi les locaux n'étaient que 18 équipes !!! Le Départemental de Millau dans l'Aveyron, il y a un mois tout juste, a réuni 33 triplettes !!! Les jeunes sont-ils motivés par la compétition ?  Certains concours comptabilisent avec difficulté une dizaine d'équipes par catégories, et en juniors à peine une poignée ... Les juniors sont plutôt captivés par l'appât du gain, ils s'inscrivent dans les concours seniors.

C'est grave docteur ?... Et la liste est longue ...

Mais le plus contradictoire, c'est que des parents, des jeunes, ou bien mêmes quelques éducateurs (pas tous, car certains sont conscients du problème), vous demandent d'organiser davantage de concours, et même des championnats doublettes, tête à tête, et bientôt pourquoi pas des concours et des championnats mixtes !!!

« A QUOI BON ... Vous ne venez pas, tout juste s'il ne faut pas venir vous chercher avec un car de ramassage » Ca y est le mot est laché ... Le car de ramassage, pire l'assistanat ...

Exemple: Le Challenge EDUCNAUTE-INFOS a été créé pour fidéliser les jeunes à la compétition, et bien nous avons des étapes où le département voisin ne déplace aucun jeune (prochainement vous aurez le détail). Par contre à l'inverse, des concours, comme l'International d'Annecy, le National du Mans, le National de Réquista, le National de Millau, etc..., arrivent à faire déplacer une centaine d'équipes venu d'une vingtaine de départements. «Les jeunes aiment les beaux concours "bien dotés"»

Certains comités sont arrivés à mettre en place plus d'une quinzaine d'écoles de pétanque avec un encadrement avoisinant plus 60 éducateurs et intiateurs. Ce n'est pas pour autant que nous voyons plus de jeunes dans les concours!!!

ATTENTION, il y a pire puisque certains départements n'ont pas d'écoles, et d'éducateurs !!! ... Alors comment voulez-vous que les jeunes viennent dans les concours, si les éducateurs, et les comités ne sont pas motivés pour participer à un quelconque concours situé à 50kms maximum de chez eux ?... Comment peut-on pérenniser la pétanque si les comités se désintéressent de nos jeunes pousses ? Comment doivent réagir les organisateurs devant ce TOTAL désintérêt? On déclare et on fait entendre que la pétanque est devenu un SPORT !!!  Alors, doit on agir comme un sport, comme dans les sports d'équipes ? Les "Gros Clubs" n'ayant pas d'écoles de pétanque, devraient-ils être pénalisé d'une quelconque montée en Régional ou National, comme cela existe dans d'autres sports ? Les absents à l'entraînement, devront-ils rester à la maison pour les compétitions ? Doit-on, aussi ne plus délivrer des licences gracieusement ? Tout simplement ne doit-on pas tout remettre à plat ? Êtes-vous dans ce cas ? Vivez-vous de telles situations ? Avez-vous aussi des situations semblables a nous raconter ?

Avez-vous trouver la solution miracle ? 

Voila toutes mes excuses de donner un coup de pied dans la fourmillière, mais de temps et temps cela remet les pendules à l'heure...

 

EDUCNAUTE-INFOS      

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FERDINAND 30/06/2014 11:07

Beaucoup de choses sont et seraient à dire au sujet des jeunes pétanqueurs.
Je suis d'accord avec tous les commentaires :
pas assez de considération de la part des ligues et CD et peut être même fédération
jeunes pas assez motivés sinon par le gain des lots
manque de bénévoles
manque de subvention (chaque déplacement revient cher sans compter qu'il faut véhiculer les équipes donc solliciter les parents)
En tant que président d'une école de pétanque, je suis obligé de sélectionner les joueurs les plus motivés pour avoir des résultats lors des déplacements car engager des frais pour ne pas sortir de
poule, c'est rageant et par manque d'argent, nous ne pouvons nous permettre de faire de la colonie de vacances.
Les activités que nous faisons pour récolter de l'argent ne suffisent pas et les bénévoles sont rares.
Sinon, j'ai remarqué qu'il était important que nos jeunes rencontrent d'autres équipes que celles du département ou de la région pour améliorer leur jeu.

michaux 26/06/2014 08:38

re

je voudrais dire aussi les jeunes veule s identifier a certain joueur alors pourquoi pas aussi des championnats tat et doublette car moi je vois aussi que les jeunes joue beaucoup dans les concours
adultes la aussi a voir le malaise .et quant vous voyez qu un concour jeune ce finis le dimanche vers 6h30 ou 7h reconpense rentre manger douche et lendemain école comment voulez vous emmener des
jeunes sur des concours assez loin affaire a suivre

amitiers sportive didier michaux bf1

michaux 25/06/2014 20:51

bonjour.

moi je ne suis pas surpris que très peut de jeunes arretez de faire les concours le dimanche faites les concours le samedi.

amitiers sportive didier educateurbf1

Alain Juilla 25/06/2014 10:17

Commentaire de Thierry Lindan via FACEBOOK

Très bon article Alain, déjà il faut penser qu'amener des jeunes sur différents concours cela a un coût bien entendu et rare sont les clubs qui indemnisent les bénévoles ou initiateurs qui se
déplacent . J'ai vu que par exemple le Tarn et Garonne qu'on me reprenne si je me trompe fournit des imprimés aux écoles de pétanque afin de pouvoir leur rembourser les frais kilométriques .
Ensuite comme tu l'as bien notifié , je pense que les jeunes sont intéressés par de beaux concours avec de jolis lots et non pour la beauté de notre sport et donc par l'esprit de compétition
proprement dit . Concernant les écoles de pétanque , cela n'est pas évident car tout le monde n'a pas la chance d'avoir un boulodrome si petit soit t'il pour entrainer les jeunes durant toute
l'année

Thierry Lindan

Ottaviani 25/06/2014 09:14

constat alarmant, mais faut dire que les déplacements coutent chers et que surtout les encadrants sont devenus choses rares.
La solution miracle ??? un peu de volonté de la part de nos dirigeants et peut être comme le dit Yann en revoyant nos concours où les jeunes non pas accés
Mais rien ne remplacera une bonne école avec des éducateurs motivés et soutenus et des concours jeunes.
Bravo pour tout ce que vous faites le travail va payer un jour j'en suis sur
jean du 2B

Yann 25/06/2014 08:03

Je rends hommage aux organisateurs de ces concours et je les remercie. Cela dit, en ce qui concerne l'école de pétanque de Loudéac (qui compte une petite vingtaine de Jeunes), outre les
championnats du 22, nous ne nous sommes déplacés que lors du Régional de Trégueux. La raison en est que nous sommes peu nombreux à encadrer les jeunes. Personnellement, j'ai une femme, 3 enfants et
ce n'est pas la pétanque qui m'apporte mon pain quotidien. Je pratique également le karaté et, là aussi, on me sollicite pour les jeunes. De plus, je l'avoue, je préfère jouer avec des jeunes
(faire un concours senior avec 1 ou 2 jeunes) que coacher. J'y prends plus de plaisir.