Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Editorial du mois de Décembre 2012 d'Alain CANTARUTTI

Editorial du Président
cantarutti

S’inspirant de l’Odyssée, Joachim du Bellay écrivit au 16e siècle son célèbre poème « Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage ». Au 21ème siècle, nous venons de faire un superbe périple de quatre ans sur les plaines, les lacs, les fleuves, au creux des vallées, au sommet de montagnes escarpées, sur les mers, surfant les océans, naviguant dans les méandres de notre paysage pétanquier. Il est vrai que depuis ses mystérieuses origines, il y a quelques 2 800 ans, l’Odyssée d’Homère accompagne l’histoire de l’humanité. Homère raconte un voyage dans un monde étrange où des obstacles s’opposent à la volonté de l’homme d’exister, la difficulté de trouver sa place dans la réalité, les aventures, les épreuves pour être reconnu, aidé et accompagné fidèlement sans ambages.

Tous les ans, décembre est synonyme de fin mais aussi de début, ce dernier mois de l’an 2012 est simplement un regard en arrière  juste pour constater le présent fait de calme et de sérénité, enfin retrouvés au sein de notre grande famille. Ce regard furtif mais indispensable permet l’avenir.  L’avenir est certainement placé dans la richesse des souvenirs car je préfèrerai toujours une banque de souvenirs que des souvenirs en banque. En effet, gardons une tête lucide, l’esprit clair et jonglons avec la mémoire pour enrichir dans la création et le développement.

Le moment est opportun pour les chansons, tout comme Ulysse lors de son voyage sur les océans au moment de sa rencontre avec les sirènes offrant des images qui font désormais partie de la culture et du langage populaire. Le chant des sirènes se fait entendre, il peut être attirant car il chante des louanges et s’adresse à nos émotions et souvenirs, tente la rumeur,  jamais n’entonne l’avenir.

Circé avait prévenu Ulysse de ne surtout pas écouter les chants attirants et irrésistibles des sirènes amenant les matelots, matafs et autres marins qui les entendaient, vers les écueils connus, à se fracasser sur les récifs. Certains ne purent résister envoûtés par la tentation.

Nous sommes bien attachés au mât du navire avec notre équipage, le travail est réalisé honnêtement sans bénéfice personnel, la volonté n’est autre que de mener le bateau dans la bonne direction avec des femmes et des hommes résolus en l’avenir.

La fin du monde est prévue, par l’interprétation du calendrier Maya, le vendredi 21 décembre 2012 donc annulez vos rendez-vous coiffeur, dentiste, garagiste, après-midi pétanque. Ne vous abonnez pas à CNN cela ne servira à rien puisqu’il n’y aura plus de communication, les sirènes hurleront peut-être. Par contre, si le soleil se lève le 22, je fais le vœu que 2013 nous amène calme, continuité et avenir.

 

Alain Cantarutti
Président de la FFPJP

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article