Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La pétanque, en mode "jeune et jolie"

L’Amiénoise Laurence Morotti, 20 ans, championne de France de tête à tête, incarne la féminisation de la pétanque. Une tendance que confirmera le National à La Hotoie où 3000 boulistes sont attendu(e)s.

JDA_729_01.pdf---Adobe-Reader-19092014-152002.jpgÀ bas les clichés. Elle a 20 ans, écoute Beyoncé et a été sacrée championne de France de tête à tête à Saint-Avold en Moselle. Une première dans cette nouvelle catégorie. Une première aussi pour le club de l’ASPTT, cinquante ans d’existence cette année, qui n’avait encore jamais vu l’un de ses boulistes décrocher un titre national. Le premier vient donc de Laurence Morotti, une jeune femme native du Vimeu, qui porte les couleurs amiénoises depuis quatre ans et qui a remis ça, en août, en remportant le National de Mulhouse. Du 26 au 28 septembre, lors de la grand-messe organisée chaque année par l’ASPTT à La Hotoie, Laurence Morotti jouera à domicile puisqu’elle fera partie de l’une des 100 doublettes féminines.  

« Il y a toujours eu des femmes qui jouaient à la pétanque, réfléchit Daniel Tavernier, le président de l’ASPTT aux 270 licenciés. Mais plus aujourd’hui qu’avant où les femmes représentent 20 %. » La pétanque change. Le président amiénois, qui a pris les rênes du club en 1990, confirme:

« C’est sûr qu’avec Laurence, on est loin de l’image du bouliste avec le bob Ricard! ». Daniel Tavernier le regretterait presque: « La pétanque est devenue un peu trop sérieuse en devenant un sport. Heureusement, notre National arrive à concilier la compétition et la convivialité ». Et même de jolis sourires.

JDA 729 01.pdf - Adobe Reader 19092014 152032Antoine Caux National de pétanque, du 26 au 28 septembre à La Hotoie

 

Photos Laurent Rousselin

 

Source JDA Métropole

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article